Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : 100% DFCO

D1 Féminine : les filles du DFCO subissent la loi de l'ogre lyonnais (0-3)

-
Par , France Bleu Bourgogne

Les filles du DFCO se sont inclinées ce samedi 27 mars 2021 face à l'Olympique Lyonnais pour la 17è journée de D1 Arkema. Score final : 0-3, au stade des Poussots à Dijon (Côte-d'Or).

Les filles du DFCO sont 9è de D1 Arkema.
Les filles du DFCO sont 9è de D1 Arkema. © Maxppp - Nicolas Goisque

La gardienne dijonnaise, Mylène Chavas, a du aller chercher le ballon trois fois dans ses filets, ce samedi 27 mars 2021. Elles et ses coéquipières ont subi la loi de l'Olympique Lyonnais (0-3), au stade des Poussots, à Dijon (Côte-d'Or). Les filles du DFCO se sont battues pour conserver le score de 1-0 à la mi-temps mais il y a eu un "coup de mou mental" au début du second acte, selon l’entraîneur des dijonnaises, Yannick Chandioux.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d’utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

"La hiérarchie a été respectée" pour Mylène Chavas

Il faut dire que les filles du DFCO ont beaucoup puisé en première mi-temps face aux septuple lauréates de la Ligue des Champions féminine, et tenantes du titre. Elles s'accrochent, réussissent parfois à mettre en difficulté la défense rhodanienne menée par l'internationale française aux 124 sélections, Wendie Renard, et la japonaise Saki Kumagai. "On a 5-6 situations de 3 contre 2, de 3 contre 3, de face-à-face, parce que Sh'Nia (Gordon, N.D.L.R.) en a un en première puis un autre en deuxième mi-temps. (...) Je pense qu'on méritait de marquer un but" affirme Yannick Chandioux, le coach des féminines du DFCO.

"Je pense qu'on méritait de marquer un but", Yannick Chandioux, entraîneur des féminines du DFCO

Même si, pour lui, le "3-0 est un peu lourd", il estime que les Lyonnaises méritent leur victoire. Même constat pour Mylène Chavas, la gardienne du DFCO, auteur de plusieurs parades lors du premier acte. "Lyon est une très bonne équipe, qui joue la Ligue des Champions et donc qui est un cran au-dessus de nous, admet-elle. La hiérarchie a été respectée".

Un arbitrage pas forcément du gout des dijonnaises

Parmi les faits de jeux, deux ont particulièrement fait réagir les bancs. L'un d'eux est ce penalty sifflé en faveur de Lyon juste avant la mi-temps. Pour Mylène Chavas, aux premières loges, la faute n'y est pas du tout. "Ce penalty est très sévère parce que franchement, j'ai vraiment l'impression que notre défenseur touche le ballon avant la Lyonnaise", assure la jeune dijonnaise. Ce penalty, l'internationale française Wendie Renard ne le cadre pas et fuit à gauche. 

L'autre fait de jeu, c'est une faute sur Desire Oparanozie, toujours en première mi-temps. L'attaquante nigériane file alors vers le but mais s'écroule dans la surface. "Moi je suis loin donc c'est difficile de parler mais je ne pense pas qu'elle tombe toute seule", estime Mylène Chavas. 

Pour les Dijonnaises, le prochain match se passe au Havre, samedi prochain. Elles sont  9è de D1 Arkema.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess