Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football

D1 Féminine : nouveau coach et nouveau cycle à Montpellier

-
Par , France Bleu Hérault

Première journée de Division 1, ce samedi (14h30), pour les joueuses de Frédéric Mendy. Le nouvel entraîneur du MHSC va découvrir le championnat, après une préparation très encourageante. Montpellier reçoit Reims, promu en première division.

Frédéric Mendy et son staff entament leur première saison avec l'équipe féminine du MHSC
Frédéric Mendy et son staff entament leur première saison avec l'équipe féminine du MHSC - Photo MHSC

Montpellier, France

Troisièmes de D1 derrière Lyon et le PSG, la saison passée, les footballeuses de Montpellier reprennent du service. Face à elles, le Stade de Reims, fraîchement promu, ce samedi (14h30), en ouverture du championnat. Les partenaires de Valérie Gauvin ont vu leur effectif bougé, cet été, avec les départs de six éléments : Casey Murphy, Méline Gérard, Linda Sembrant, Virginia Torrecilla, Sofia Jakobsson, Janice Cayman. 

Côté recrues, l'une des bonnes pioches s'appelle Elisa De Almeida, défenseur en provenance du Paris FC, et élu meilleur espoir de la Women's French Cup, cet été. Le MHSC a aussi engagé les allemandes Lena Petermann (attaquante) et Lisa Schmitz (gardienne), la croate Iva Landeka (milieu de terrain), et Cindy Perrault (gardienne).

Une philosophie et un leitmotiv

Durant l'intersaison, les joueuses ont aussi vu un nouvel entraîneur débarquer, en la personne de Frédéric Mendy, ancien joueur du MHSC, qui dirigeait jusque là les U-16. Un homme qui imprègne déjà le groupe de sa philosophie et de son tempérament, fait de bonne humeur et de discipline, persuadé qu'on "progresse uniquement avec le sourire, jamais en faisant la gueule". 

Côté méthode, l'ancien bastiais affirme qu'il "n'invente rien", et qu'il se sert uniquement de ce qu'il a appris : "lle travail, l'honnêteté et le plaisir". Frédéric Mendy s'inspire ainsi "de Frédéric Antonetti, de la rigueur et la proximité de Christophe Galtier, du sens tactique de Thierry Laurey, de la confiance que Robert Nouzaret savait donner aux joueurs, mais aussi des coachs rencontrés à la formation".

Animé "comme chaque fois, par l'impatience du premier match", Frédéric Mendy attend de ses filles qu'elles soient chaque jour "meilleures que la veilles et moins bonnes que le lendemain". Voilà le leitmotiv, pour un groupe "de qualité" que le coach est "fier" de diriger. 

Pour le reste, pas question pour lui d'afficher officiellement un objectif, même si l'ex défenseur central reconnaît qu'il va "faire en sorte de gagner quelque chose", et qu'il aimerait " que ce soit le championnat".

Déjà un titre ! 

Brillantes lors de la préparation estivale, pour laquelle Frédéric Mendy adjuge à ses joueuses "une note de 18/20", les montpelliéraines ont notamment battu Chelsea et le PSG, et ont ainsi remporté la troisième édition de la Women's French Cup, près de Toulouse. Elles ont aussi tenu la dragée haute au FC Barcelone, en ne s'inclinant que d'un but, le weekend dernier, face aux espagnoles (1-0). De bonne augure. 

Choix de la station

France Bleu