Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football DOSSIER : Mondial 2018 de football

"Dans les filets de France Bleu" : France-Uruguay arbitré par un Argentin

jeudi 5 juillet 2018 à 9:33 - Mis à jour le mardi 3 juillet 2018 à 11:40 Par Léo Sanmarty, France Bleu

Chaque jour, le correspondant de France Bleu à Moscou, Claude Bruillot, nous envoie une carte postale de Russie où se déroule le Mondial de football. Ce jeudi, zoom sur le quart de finale France - Uruguay, arbitré par un argentin.

"Dans les filets de France Bleu" par Claude Bruillot
"Dans les filets de France Bleu" par Claude Bruillot © Radio France - Cathy Dogon

J-1 pour les Bleus à pied d’œuvre aujourd’hui à Nijni Novgorod pour affronter l’Uruguay demain à 16 H en quart de finale du Mondial. La pression monte dans les deux camps. L’Uruguay devra peut-être se passer de son avant-centre et buteur du PSG, Edinson Cavani, toujours blessé. Côté tricolore, les interrogations sont toutes autres…

Grand bonjour de Russie à toutes et à tous !

Avions-nous vraiment besoin de ça ? Franchement , il faut se pincer pour le croire !... Désigner un arbitre argentin pour diriger France-Uruguay, juste un quart de finale de Coupe du Monde…

Oh bien sûr , c’est pure mauvaise foi que d’imaginer, même une seconde, que le directeur des débats mettra, même inconsciemment, sa nationalité en avant, 6 jours après l’élimination de son pays, l’Argentine, par la France… Mais tout de même, bien curieux choix de la fédération internationale de football…

Est-ce qu’on ne pouvait pas s’éviter ça… vous savez, ce léger doute, cette infime suspicion , qui vont immanquablement surgir et grandir à la moindre décision, un peu discutable contre nos bleus… Vous imaginez Mbappé bousculé par Laxalt son garde du corps attitré demain, dans la surface de vérité uruguayenne… 

Bousculé… ou qui perd l’équilibre, à l’appréciation de l’arbitre argentin…Et puis je vais vous faire une confidence, même si elle n’est pas très rassurante…Le soir de la victoire de la France sur l’Argentine, à notre hôtel à Kazan, un groupe de supporters argentins, tristes, dînent en silence…

Soudain, ils se lèvent et applaudissent avec ferveur :  Cavani, l’avant-centre de l’Uruguay, le voisin, vient de marquer son deuxième but contre le Portugal…On avait vraiment pas besoin de ça.