Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football

"Dans les filets de France Bleu" : L'horizon des Bleus se dégage

dimanche 1 juillet 2018 à 14:34 Par Xavier Demagny, France Bleu

Chaque jour, le correspondant de France Bleu à Moscou, Claude Bruillot, nous envoie une carte postale de Russie où se déroule le Mondial de football. Ce matin, retour sur la victoire face à l'Argentine de samedi et sur l'horizon : les quarts de finale et le match face à l'Argentine.

"Dans les filets de France Bleu" par Claude Bruillot
"Dans les filets de France Bleu" par Claude Bruillot © Radio France - Cathy Dogon

Ça y est c'est fait ! L'équipe de France de football a battu les vice-champions du monde argentin 4-3
au cours d'un match épique et s'est qualifiée hier pour les quarts de finale du Mondial 2018 en Russie. Le match aura lieu le 6 juillet à Nijni Novgorod et les Bleus seront opposés à l'Uruguay, vainqueur 2-1 du Portugal. 

Pour le correspondant de France Bleu en Russie, Claude Bruillot, L'horizon se dégage pour les Français. C'est le thème de sa carte postale de Russie. 

"Est-ce que ce n'était pas hier à Kazan, le triomphe d'une jeunesse française face au meilleur footballeur de la planète et à ses vice-champions du monde argentins ? Une jeunesse française dont les cris et les rires d'enfants, de Benjamin Pavard, Kylian Mbappé et Antoine Griezmann, nos trois buteurs, raisonnent encore dans les cours d'école de Jeumont, de Bondy et de Mâcon.

Benjamin faisait la route Jeumont-Lille tous les jours avec sa maman pour s’entraîner au LOSC, un goûter pris à la va-vite dans la voiture, les devoirs fait dans le vestiaire. 

Kylian, lui, a fait ses premiers pas au gymnase Ayache à Bondy, dans le sillage de maman Faeza, handballeuse de haut niveau, et de papa Wilfried, bon footballeur amateur comme on dit. 

Antoine, mèche blonde au vent, partait lui en courses folles sur le vieux stade Champlevert à Mâcon, rêvant d'un Olympique Lyonnais qui passera sans doute sa vie à l'attendre.

Bien sûr ce match dantesque racontera plein d'autres histoires avec le temps et les souvenirs... Mais il nous semble qu'aujourd'hui, ces trois jeunes de nos quartiers, de nos régions, ont dégagé un horizon bleu azur que ni l'équipe d'Argentine, avec son public de feu, ni la céleste uruguayenne demain, ne seront jamais en mesure d'assombrir."