Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football DOSSIER : Mondial 2018 de football

"Dans les filets de France Bleu" : la Croatie de tous les dangers

vendredi 13 juillet 2018 à 9:46 Par Léo Sanmarty, France Bleu

Chaque jour, le correspondant de France Bleu à Moscou, Claude Bruillot, nous envoie une carte postale de Russie où se déroule le Mondial de football. Zoom sur l'adversaire de l'équipe de France en finale de la Coupe du Monde, la Croatie.

"Dans les filets de France Bleu" par Claude Bruillot
"Dans les filets de France Bleu" par Claude Bruillot © Radio France - Cathy Dogon

J-2 pour l’équipe de France au Mondial en Russie. A 48 heures d’affronter la Croatie en finale à Moscou, tout le monde s’arrête sur cette équipe croate inédite, dont on dit depuis deux semaines qu’elle est fatiguée, mais qui a démontré des capacités de résistance phénoménale.

Qu’est ce qui est plus fort ?  un petit pays de 4 millions d’habitants seulement, reconstitué il y a à peine plus d’un quart de siècle,

ou un vieux pays, quinze fois plus peuplé, et de deux milles an d’âge ?  A priori, la réponse semble évidente quand on regarde notre histoire et pas seulement footballistique  et celle de l’adversaire des Bleus dimanche. 

Cette petite Croatie donc, pourtant déjà dans l’antichambre de la gloire en 1998. Mais a priori seulement, car voilà qu’avec ses footballeurs en particulier, ses sportifs en général, la Croatie a développé une culture de la victoire, qui vise à lui assurer une présence réelle sur la scène internationale .  

Et de fait, littéralement, les sportifs croates partent en compétition, non seulement pour remporter des titres, mais d’abord pour rappeler au monde, l’existence de leur nation. Le genre de mission qui "décuple"  de tous les équipes nationales de Croatie. Et il se trouve que les footballeurs en sont le meilleur exemple aujourd’hui. 

Avec trois prolongations et un jour de récupération en moins que nos bleus, ne vous faites aucune illusion , les Modric, Mandzukic, Rakitic et consorts seront à 200 % dimanche.  

Un peu pour prendre leur revanche de 1998, mais beaucoup pour conduire leur pays sommet , afin que le monde entier sache que la Croatie existe. Petit message à celles et ceux qui pensent que l’équipe de France va se balader dimanche : vous avez souffert face aux belges mardi… préparez-vous à vivre dans l’angoisse dans 48 heures.