Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Fusillade dans les rues de Strasbourg : l'hypercentre bouclé par la police.

Attaque mortelle à Strasbourg : ce que l'on sait

Football DOSSIER : Mondial 2018 de football

"Dans les filets de France Bleu" : la victoire avec la manière !

samedi 7 juillet 2018 à 11:09 Par Viviane Le Guen, France Bleu

Chaque jour, le correspondant de France Bleu à Moscou, Claude Bruillot, nous envoie une carte postale de Russie où se déroule le Mondial de football. Retour ce samedi sur la victoire et la qualification des Bleus pour les demi-finales de la Coupe du Monde?

"Dans les filets de France Bleu" par Claude Bruillot
"Dans les filets de France Bleu" par Claude Bruillot © Radio France - Cathy Dogon

Avec beaucoup de maîtrise, l'équipe de France de football s'est qualifiée vendredi pour les demi-finales de la Coupe du Monde en battant l'Uruguay 2 à 0. Les Bleus affronteront la Belgique mardi à St Petersbourg. 

Une victoire tricolore qui a donné beaucoup de raisons de croire en l'avenir de cette équipe.

Bien sûr ça n'était qu'un match de football.

Bien sûr il y a tellement plus important dans nos vies. Mais est-ce que nous ne l'avons pas un peu méritée cette victoire en forme de réconfort ? 

Voir nos Bleus, tout de blanc vêtus, maîtriser à ce point leur match, nous rappelle que nous sommes non seulement capable de fabriquer des talents individuels, des Lloris, des Varane, mais aussi que nous avons l'intelligence et la solidarité d'un vrai collectif maintenant.

Ça réconforte de se dire que Knysa l'africaine, n'a pas tout anéanti il y a huit ans. On pourra toujours dire que l'Uruguay a déjoué sans Cavani, c'est sans doute vrai. Encore fallait-il garder la maîtrise de la situation, et là, il est urgent de reconnaître la patte d'un homme, Didier Deschamps. Voilà le footballeur français le plus titré de l'histoire, à deux victoires de rejoindre les deux seuls hommes à avoir été champion du monde comme joueur et comme entraîneur, l'allemand Beckenbauer et le brésilien Zagalo. 

Bien sûr le plus dur, très dur, reste à venir face à la meilleure équipe belge de tous les temps. Mais décidément, il est réconfortant de savoir que pour un simple match de football, nous autres Bleus, avons les moyens de transformer nos rêves en réalité.