Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football DOSSIER : Mondial 2018 de football

"Dans les filets de France Bleu" : le match de vérité

mardi 10 juillet 2018 à 9:46 Par Germain Arrigoni, France Bleu

Chaque jour, le correspondant de France Bleu à Moscou, Claude Bruillot, nous envoie une carte postale de Russie où se déroule le Mondial de football. Zoom sur la demi-finale France-Belgique de ce mardi.

"Dans les filets de France Bleu" par Claude Bruillot
"Dans les filets de France Bleu" par Claude Bruillot © Radio France - Cathy Dogon

C'est le grand jour pour tous les fans de football en Belgique et en France. Pour la troisième fois en Coupe du Monde, les bleus ont l'occasion d'atteindre la finale de l'épreuve à condition de battre la Belgique ce mardi soir (20h) à Saint Petersbourg. 

Est-ce que les courants de la mer du Nord vont jusqu'à la Baltique ?

c'est à se demander quant on entend chanter les supporters belges aux terrasses des cafés ou dans la rue, ici.

Les voilà comme chez eux à Saint Petesbourg, avant même la demi-finale. Si les footballeurs belges ont la même capacité d'adaptation que leurs supporters, alors nos bleus vont sûrement passer des moment difficiles, ce soir , à l'heure de tenter de conquérir pour la troisième fois une place en finale de la Coupe du Monde.

En tous les cas , l'ambiance sera à son comble parce que beaucoup dans les deux camps, pensent que le vainqueur du match, sera également le vainqueur de la Coupe du Monde.

C'est un peu désobligeant pour les anglais et les croates, autres 1/2finalistes... mais ce qui préoccupe surtout côté tricolores, comme chez les belges, c'est la peur de l'adversaire.

Meunier, le défenseur belge suspendu, ne sera pas là pour contrer son jeune coéquipier au PSG... idem la défense française, elle, doit déjà s'inquiéter de savoir qu'elle aura en face, la meilleure attaque de la coupe du monde, tout simplement. Les duels seront magnifiques, si les deux effectifs ne sont pas trop fatigués. L'enjeu fait souvent se surpasser les champions...

Çà tombe bien, nous aurons quelques spécimens parmi nos Bleus ce soir.