Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football

"Dans les filets de France Bleu" : les Bleus peuvent savourer leur victoire sur l'Argentine

lundi 2 juillet 2018 à 15:05 Par Géraldine Houdayer, France Bleu

Chaque jour, le correspondant de France Bleu à Moscou, Claude Bruillot, nous envoie une carte postale de Russie où se déroule le Mondial de football. Ce lundi, retour sur la victoire face à l'Argentine de samedi, et les Bleus qui doivent rester sereins en attendant les quarts face à l'Uruguay.

"Dans les filets de France Bleu" par Claude Bruillot
"Dans les filets de France Bleu" par Claude Bruillot © Radio France - Cathy Dogon

L'équipe de France de football a quelques jours pour préparer son quart de finale face à l'Uruguay, qui aura lieu vendredi 6 juillet. Deux jours après sa victoire contre les vice-champions du monde argentins 4-3 au cours d'un match épique, et sa qualification samedi pour les quarts de finale du Mondial 2018 en Russie, l'équipe de France peut savourer. Le match de vendredi aura lieu à Nijni Novgorod,  et les Bleus seront opposés à l'Uruguay, vainqueur 2-1 du Portugal. 

Est-ce qu’il y a quelque chose de meilleur pour nos Bleus que de se retrouver au calme, entre eux, après avoir fait vibrer le pays ?  Ne cherchez pas, il n’y a rien de mieux que de fêter, de savourer tranquillement avec des proches, les seuls qui finalement vous comprennent, et ne vont pas commencer à dire tout de suite : "Maintenant, il faut confirmer !" 

L’autre avantage d’être à l’écart de tout , pour les footballeurs tricolores, c’est qu’ils ne ressentent aucunement le tumulte qui gagne en Russie, autour de l’équipe nationale qualifiée pour les quarts de finale, à la surprise vertigineuse du pays tout entier.

Moscou en transe hier soir, n’a pas empêché nos Bleus de faire leurs soins et leur décrassage tranquillement,  sans se douter que le pays organisateur se met à rêver bruyamment … C’est l’avantage d’être loin me direz-vous ?

Il faut tout à la fois, savoir se laisser gagner grâce aux proches et aux médias, par la ferveur…  Mais savoir aussi s’en départir pour ne pas risquer  de s’enflammer… C’était peut-être le seul piège qui guettait nos jeunes Bleus, encensés pour certains depuis samedi soir… Quelque chose  nous dit que Deschamps l’ancien champion du monde, a su trouver les mots pour tranquilliser tout le groupe !