Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football

Commission de discipline, Olivier Guégan : les dossiers chauds du GF38

vendredi 8 juin 2018 à 1:41 Par Julien Morin, France Bleu Isère et France Bleu

Après les débordements en fin de rencontre le 11 mai dernier contre Sannois Saint-Gratien, le GF38 sera fixé en début de semaine prochaine sur sa sanction définitive. Une complication - attendue - qui s'ajoute à la situation - tendue - autour de la séparation avec l'entraîneur Olivier Guégan.

Des supporters du GF38 avaient fait irruption sur la pelouse du stade des Alpes après la défaite contre Sannois Saint-Gratien
Des supporters du GF38 avaient fait irruption sur la pelouse du stade des Alpes après la défaite contre Sannois Saint-Gratien © Maxppp - PHOTOPQR/LE DAUPHINE

Grenoble, France

Les supporters aiment à le dire, le GF38 n'est pas un club comme les autres. Si la montée en Ligue 2 aurait pu entériner ces sept saisons passées dans le monde amateur, et relancer cette institution du football français, c'est pourtant un véritable imbroglio qui règne depuis quelques semaines sur les bords de l'Isère. Le calendrier de la prochaine saison de Ligue 2 fraîchement annoncé, les joueurs ne savent pas encore s'ils pourront débuter devant leurs supporters, ni même le technicien qui prendra la place d'Olivier Guégan, débarqué quelques jours seulement après une soirée de liesse populaire en centre-ville de Grenoble.

Une première dans un stade des Alpes vide contre Sochaux ?

Jeudi, le GF38 passait devant la commission de discipline pour les incidents survenus après le coup de sifflet final contre l'Entente Sannois Saint-Gratien. "On a essayé de défendre notre dossier le mieux possible, de se justifier, de le faire comprendre", explique le manager général du GF38. Si Max Marty espère une "bonne surprise", il concède que "des choses doivent être changées en terme de sécurité (...) on va la réorganiser, l'affecter différemment. En terme d'accueil au stade, les gens doivent pouvoir venir en famille dans les meilleures conditions et à risque zéro". Réponse de la commission en début de semaine prochaine, le GF38 risque de nouveaux matchs à huis clos, une lourde amende et un retrait de points.

Qui pour succéder à Olivier Guégan sur le banc grenoblois ?

Les noms circulent depuis plusieurs semaines, mais le club se refuse à confirmer tout contact "tant qu'une fin juridique avec Olivier Guégan n'est pas trouvée", preuve que la rupture avec le technicien breton est bel et bien consommée. "On a vécu une belle aventure avec lui, maintenant, la face immergée de l'iceberg ne regarde personne", commente Max Marty. Comment en est on arrivé à cette rupture ? Si certaines sources affirment ne pas avoir vu venir la nouvelle, d'autres avancent à la fois des divergences sur le plan sportif, financier, ainsi qu'une profonde mésentente sur le plan humain depuis plusieurs mois entre Guégan et sa direction. 

Mercredi, via un courrier transmis au Dauphiné Libéré, les joueurs ont réaffirmé leur soutien à leur entraîneur "qui a porté haut les couleurs du GF38" depuis deux saisons, une lettre qui "ne changera rien" a répondu Max Marty à France 3. D'ici la résolution du conflit, un autre feuilleton va s'engager, celui du mercato des joueurs. Feuilleton qui pourrait bien être agité dès son ouverture, le samedi 9 juin.