Football

Défaite des Rouges sur leur terre en 17e journée de Ligue 1

Par Victoria Koussa, France Bleu Bourgogne samedi 10 décembre 2016 à 18:55 Mis à jour le samedi 10 décembre 2016 à 21:03

Le stade Gaston Gerard à Dijon a tremblé ce samedi après-midi.
Le stade Gaston Gerard à Dijon a tremblé ce samedi après-midi. © Radio France - Victoria Koussa

Le DFCO a perdu 1-2 contre l'OM ce samedi après-midi au stade Gaston-Gérard. Dijon s'est pourtant créé de belles occasions sans réussir à décrocher la victoire face aux Olympiens.

Le brouillard est tombé sur le DFCO dix minutes avant la fin du jeu. Et il ne l'a plus quitté jusqu'au coup de sifflet. Pourtant, malgré le but de Marseille à la 6e minute, les Dijonnais maîtrisent le ballon. Preuve en est, de multiples occasions (manquées) avant le coup franc de Mehdi Abeid et l'égalisation. Forts de leur moment de gloire, les joueurs du DFCO perdent leur dynamique. Puis Bafétimby Gomis marque le 2e but pour l'OM trois minutes avant la fin du match.

Coup-franc de Mehdi Abeid

La nouvelle recrue dijonnaise venue de Newcastle a pourtant fait vibrer le stade Gaston Gérard à la 78e minute. Le numéro 17 Mehdi Abeid égalise avec un coup-franc et régale les 9 000 supporters dijonnais qui ont patienté plus d'une heure pour enfin voir les initiatives des joueurs se concrétiser.

Au moment du but de Mehdi Abeid, les supporters dijonnais se lèvent enfin de leur siège, à la 78e minute. - Radio France
Au moment du but de Mehdi Abeid, les supporters dijonnais se lèvent enfin de leur siège, à la 78e minute. © Radio France - Victoria Koussa

Avec ce but, le DFCO en a au total marqué 23 en 17 journées de ligue 1. Cinq sont signés par l'attaquant Loïs Diony.

Le brouillard sur Gaston-Gérard

C'est la météo qui a joué les trouble-fêtes pendant le dernier quart d'heure du match. Les plus stimulantes. C'est là que le DFCO égalise (78e minute) avant la réponse de l'OM (87e) avec le but de Bafé Gomis servit par Bouna Sarr.

Le stade dijonnais, quinze minutes avant le coup de sifflet.  - Radio France
Le stade dijonnais, quinze minutes avant le coup de sifflet. © Radio France - Victoria Koussa

La déception des supporters

Ils étaient en tout 10 542 au stade Gaston-Gérard à suivre ce match mouvementé. Les supporters dijonnais, majoritaires, se sont pourtant moins fait entendre que les Marseillais. Mais l'ambiance était à la bonne humeur et les supporters du DFCO ont, malgré la défaite, le froid, et le brouillard, pris du plaisir pendant la rencontre. "C'est frustrant parce qu'on a bien joué, on a réussi à remonter le match et pour une faute de défense, on s'est fait battre à la fin", rumine un père de famille dijonnais venu avec ses fils.

Ce père et ses deux fils, supporters du DFCO, ont mis l'ambiance dans leur tribune. - Radio France
Ce père et ses deux fils, supporters du DFCO, ont mis l'ambiance dans leur tribune. © Radio France - Victoria Koussa

Les Marseillais, fidèles à leur réputation, n'ont pas cessé de crier leur ode à l'OM pendant tout le match. Ils étaient 600 environ à supporter les hommes de Rudi Garcia - ancien entraîneur du DFCO entre 2002 et 2007 - et parmi eux, les clubs de supporters rythmaient les chants.

Certains supporters Marseillais ont même affronté le froid dijonnais.  - Radio France
Certains supporters Marseillais ont même affronté le froid dijonnais. © Radio France - Victoria Koussa