Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football

Des centaines de fleurs déposées devant le stade à Caen en hommage à Emiliano Sala

mercredi 13 février 2019 à 18:58 Par Francis Gaugain et Esteban Pinel, France Bleu Normandie (Calvados - Orne), France Bleu Cotentin et France Bleu

Des milliers de supporters caennais rendent hommage ce mercredi 13 février au footballeur Emiliano Sala disparu dans un accident d'avion le 21 janvier 2019. Une soirée particulière puisque Caen et Nantes, les deux clubs qui s'affrontent, sont les deux derniers clubs où a joué l'argentin.

Un portrait géant d'Emiliano Sala a été accroché sur l'enceinte du  stade d'Ornano à Caen
Un portrait géant d'Emiliano Sala a été accroché sur l'enceinte du stade d'Ornano à Caen © Radio France - - Esteban Pinel -

Caen, France

Emiliano Sala n'est resté que six mois au stade Malherbe de Caen en 2015.  Mais ses performances sur le terrain et sa gentillesse ont marqué les supporters caennais. A l'occasion de la rencontre décalée de Ligue 1 entre Caen et Nantes ce mercredi soir 13 février l'émotion est forte porte 6 du stade d'Ornano où un portrait géant du joueur a été installé.

Un supporter rend hommage à Emiliano Sala, sur l'esplanade du stade d'Ornano. - Radio France
Un supporter rend hommage à Emiliano Sala, sur l'esplanade du stade d'Ornano. © Radio France - Esteban Pinel

De nombreux supporters ont déposé des bouquets de fleurs sur l'esplanade. 

Bougies et fleurs s'accumulent rapidement au pied du portrait de Sala. Les supporters viennent se recueillir dans le silence.  - Radio France
Bougies et fleurs s'accumulent rapidement au pied du portrait de Sala. Les supporters viennent se recueillir dans le silence. © Radio France - Esteban Pinel
Pour Emi... - Radio France
Pour Emi... © Radio France - Esteban Pinel

Ce match n'est pas un match comme les autres puisque Caen et Nantes sont les deux derniers clubs où l'Argentin a évolué ces trois dernières années.

Les supporters nantais se sont évidemment joints à l'hommage caennais.  - Radio France
Les supporters nantais se sont évidemment joints à l'hommage caennais. © Radio France - Esteban Pinel

Sa disparition, au large des côtes du Cotentin fin janvier dans l'avion qui le conduisait vers son nouveau club de Cardiff a marqué tous les esprits. 

Play for Sala

L'hommage à Emiliano Sala s'est poursuivi dans l'enceinte du stade avec l'échauffement des équipes. Le staff et les joueurs caennais portaient un t-shirt "play for Sala"  et une vidéo de l'attaquant argentin a été diffusée sur les écrans du stade. 

Emiliano Sala sous le maillot caennais. Un souvenir émouvant projeté sur les écrans géants. - Radio France
Emiliano Sala sous le maillot caennais. Un souvenir émouvant projeté sur les écrans géants. © Radio France - Esteban Pinel

Pendant le match, les maillots du stade Malherbe étaient floqués au nom de Sala  et à la 14ème minute, le jeu s'est arrêté le temps d'une minute d'applaudissements. 

14e minute : le match s'arrête. Supporters et joueurs applaudissent. ici Evens Joseph, maillot floqué Sala. - Radio France
14e minute : le match s'arrête. Supporters et joueurs applaudissent. ici Evens Joseph, maillot floqué Sala. © Radio France - Esteban Pinel

La 14eme minute en référence au numéro que le joueur argentin portait quand il jouait en Normandie lors de sa demi-saison en 2015.  

Un Tifo dans le Kop 

Un autre moment fort appartient au Kop des supporters Caennais, avec un tifo saluant celui qui ne sera resté que six mois en Normandie mais dont l'abnégation et l'efficacité  sur le terrain auront pesé dans le maintien du Stade Malherbe de Caen en Ligue 1. Ironie de l'histoire, Caen se bat également pour son maintien dans l'élite en ce début d'année...2019.