Football

Des clubs de foot isérois, victimes collatérales des malheurs de Valence?

Par Céline Loizeau, France Bleu Isère lundi 21 juillet 2014 à 19:48

Certains petits clubs de foot isérois font-ils les frais des malheurs du voisin Valence ? Eux estiment que oui. La ligue régionale de foot répond que non.

Ces petits clubs de foot isérois estiment être des victimes collatérales des malheurs financiers du club drômois de Valence. Ce dernier a déposé le bilan et doit passer de la CFA au niveau régional.

Conséquence en Isère : le club de Vézeronce-Curtin, qui s'était maintenu en PHR (8e division) doit laisser sa place à Valence et jouera la saison prochaine en excellence district, soit au niveau départemental. Un changement qui, par ricochet, a des conséquences plus bas pour 4 autres clubs isérois qui s'attendent à ne pas pouvoir monter ou à être contraint à la desente. Ils ont pris un avocat pour se défendre. Cet avocat vient d'écrire à la Ligue, courrier qu'il a mis en copie à la fédération française de foot et au district de l'Isère.

Ecoutez les arguments de cet avocat

Petits clubs de foot isérois : maître maguet

Voici maintenant la réponse du président de la Ligue Rhône-Alpes de foot, Bernard Barbet, lui dit que ce qui se trame pour Vézeronce-Curtin et les clubs isérois n'a rien à voir avec les affaires de Valence.

Petits clubs de foot isérois : ligue

Plus de précisions sur cette affaire.

Petits clubs de foot isérois : enro