Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football

Des supporters de l'OM appellent au boycott du match contre Strasbourg

-
Par , France Bleu Provence, France Bleu Vaucluse

Pour des raisons différentes, CU84 et Fanatics appellent les supporters marseillais à ne pas prendre leurs places pour le match de coupe de la Ligue ce mercredi contre Strasbourg, au stade Vélodrome.

Le Stade Vélodrome en fusion pour OM / PSG
Le Stade Vélodrome en fusion pour OM / PSG © Radio France - Tony Selliez

Marseille, France

Sa dernière semaine de l'année, l'OM va la jouer sur fond de crise. Marseille joue deux fois avant la trêve de Noël : mercredi en coupe de la Ligue contre Strasbourg puis samedi en championnat (Ligue 1) à Angers. Et Rudi Garcia et ses joueurs sont attendus au tournant dans ce sprint final ; ils restent sur une série de seot défaites en 10 matchs toutes compétitions confondues, et doivent en plus faire face à une fronde d'une partie des groupes de supporters. Mais ce n'est pas la crise de résultats, justement, qui anime ces différents groupes de supporters, ou en tout cas qui les pousse à appeler au boycott de OM / Strasbourg. 

Le club veut faire payer aux Ultras une amende pour fumigènes

Dès l'avant-saison, le club a prévenu ses supporters : tolérance zéro pour l'utilisation de fumigènes, qui sont d'ailleurs totalement interdits. Mais comme lors du déplacement à Nîmes en plein été,  le CU84, fidèle à son ADN, n'a pas pu s'empêcher d'enflammer plusieurs dizaines de torches lors du match contre le PSG (défaite 2-0). 

La Ligue de football professionnel a sanctionné l'OM d'une amende, et le bas du Virage Sud de deux matchs à huis clos. L'OM, à son tour, se retourne contre les Ultras et majore le prix des places dans leur zone de 10 euros par rapport au tarif appliqué aux autres groupes (5 euros) pour la rencontre de coupe de la Ligue face à Strasbourg.

"Les fumigènes font partie de la culture ultra. Il y a déjà de nombreux huis-clos imposés par les instances dirigeantes du foot français. On demande à l'OM d'être plutôt solidaire vis-à-vis de ses supporters. (...) C'est un club très populaire, dans lequel le mouvement ultra a fait partie intégrante de la montée en puissance du club et de sa notoriété actuelle. Et donc il ne doit pas se tromper de combat et jouer plutôt l'union sacrée que de les sanctionner encore une fois." Un membre historique de la Vieille Garde, groupe fondateur du CU84

"Ce que devrait surtout faire la direction du club, c'est concentrer tous ses efforts à rendre à nouveau l'équipe compétitive, passionnelle, explique un membre historique de la Vieille Garde, groupe fondateur du CU84. Le bien de l'OM c'est une équipe compétitive plutôt que de s'occuper de diviser ou de sanctionner les supporters."

"Une menace d'augmenter les abonnements la saison prochaine, pour faire payer les fumigènes ? J'espère qu'on n'en arrivera pas à ce type de situation punitive, un peu à la façon d'un maître d'école qui punit ses élèves. Je pense surtout que Jacques-Henri Eyraud aura la sagesse que ce n'est pas son intérêt, et que ce n'est pas l'intérêt du club, de jouer contre ses supporters." 

Quant aux Fanatics, eux aussi appellent au boycott, mais pour d'autres raisons.

"Nous refusons de cautionner cette compétition sans histoire, instaurée par une ligue gangrenée qui ne cesse de mettre des bâtons dans les roues du club et de ses supporters depuis des années."  Communiqué des Fanatics