Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football

DFCO - Au coeur des Rouges : Enzo Loiodice, la jeunesse au pouvoir

mardi 4 septembre 2018 à 8:26 Par Arnaud Racapé, France Bleu Bourgogne

A 17 ans seulement, le jeune milieu de terrain s'impose déjà dans le système mis en place par Olivier Dall'Oglio.

© Maxppp - NICOLAS GOISQUE

C'est un pur produit de la formation dijonnaise, il n'a que 17 ans, et il fait des débuts très remarqués en professionnel. Enzo Loiodice, milieu de terrain de la formation d'Olivier Dall'Oglio, qui s'est très vite imposé dans le système tactique mis en place par le coach gardois. Un jeune homme bien dans ses baskets, la tête bien pleine, et pleine de références footballistiques aussi, pour lui, le modèle vient d'Espagne.

Enzo Loiodice un peu moins en jambes disons le samedi dernier face à Caen. En même temps vu les statistiques affichées par le DFCO, on pouvait difficilement espérer mieux qu'une défaite.  En 90 minutes, Dijon a frappé 15 fois aux buts, ce qui est pas mal, mais avec seulement deux tirs cadrés, ça, en revanche, c'est pas terrible. L'efficacité, le réalisme, voilà les chantiers pour Olivier Dall'Oglio d'ici la réception d'Angers au stade Gaston-Gérard.

  - Aucun(e)
- DFCO

Premier trophée en Ligue 1 pour le DFCO ?

Tiens justement lors de cette 5e journée de championnat, on a découvert que le DFCO pourrait remporter un trophée, dont on n'avait jamais entendu parler, jusqu'à ce qu'un certain Hugo sur Twitter ne dévoile son existence. 

Ce trophée, il s'agit du Bâton de Bourbotte, un trophée entièrement virtuel créé en 2008 par le site internet Poteau Rentrant, qui traitait de l'actu foot de manière un peu décalée. L'idée c'est qu'à chaque rencontre de championnat de Ligue 1, et de Ligue 1 seulement, le trophée est remis en jeu. 

Il fut baptisé ainsi en mémoire d'un joueur de l'après guerre, François Bourbotte, capitaine de son équipe de Lille, championne de France en 1946/1947, et considérée rétroactivement comme la première détentrice du trophée. En résumé, si vous gagnez, vous conservez le Bâton de Bourbotte, mais si vous perdez, c'est votre adversaire qui le récupère ? Ainsi, le Bâton de Bourbotte a changé de main presque 900 fois dans l'histoire, jusqu'au weekend dernier, au cours duquel le SCO d'Angers l'a donc piqué à Lille grâce à sa victoire 1 à 0.

Ce qui nous amène à cette fameuse rencontre entre le DFCO et Angers dans dix jours. En cas de succès, Dijon s'emparerait du Bâton de Bourbotte ! Ce qui est marrant c'est qu'aujourd'hui, le trophée fait marrer tout le monde, mais pimente un petit peu les rencontres quand même sur les réseaux sociaux. "Il n'y a pas mieux pour motiver les troupes", indiquait le compte Twitter DFCO il y a encore quelques heures.

Rio Mavuba arrête

Pour terminer chez les Dijonnais, on salue le départ en retraite d'un certain Rio Mavouba. Son nom vous dit sans doute quelque chose, c'est une figure du club de Lille, ancien international français. Il vient de mettre un terme à sa carrière à l'âge de 34 ans. Florent Balmont, le Dijonnais, a été longtemps sont coéquipier à Lille, il salue son pote toujours sur Twitter : "tu peux être fier de ta belle carrière ça a été un honneur de jouer à tes côtés toutes ces années et je suis heureux de te compter parmi mes amis…"