Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football

DFCO - Au cœur des Rouges : Frédéric Hantz, un "original" à Dijon ?

jeudi 10 janvier 2019 à 8:57 Par Arnaud Racapé, France Bleu Bourgogne

Après Guy Lacombe, après René Girard, après Antoine Kombouaré,, ce matin place à un homme beaucoup plus discret : Frédéric Hantz.

© Maxppp - Philippe Vacher

Frédéric Hantz, presque président de la République

A 52 ans, le natif de Rodez en Aveyron a à son actif une carrière somme toute assez modeste en tant que joueur professionnel, et des résultats aux antipodes en tant qu’entraîneur : des expériences plutôt ratées au Havre, à Sochaux, ou à Montpellier, et d’autres très réussies comme ses aventures au Mans, et surtout à Bastia.

Frédéric Hantz, c’est l’entraîneur que les Corses ont failli élire président de la République. On s’explique : en 2010, il se retrouve à la tête du sporting club de Bastia. Débarqué en Nationale, il remporte le championnat dès la première année, et propulse Bastia en Ligue 2. Rebelote l’année suivante : son club finit encore premier, et Bastia rentre en Ligue 1, dans l’élite du football français.

Deux années, deux titres de champion, deux montées. Un exploit. L’île de beauté tient son nouveau héros. Alors, en 2012, au second tour de l’élections présidentielle, sur les 326 suffrages exprimés dans le village de Belgodère, 19 portent le nom d’un candidat original : Frédéric Hantz.

Des méthodes... singulières !

Frédéric Hantz qui est aussi connu pour ses méthodes assez particulières en tant que coach. Des footings à 6h du mat’, des discours dans le noir complet, ou encore des chorégraphies pour les supporters. Bref, quelqu’un d’unique ! 

Des nouvelles de Rolland Courbis

Il n’a pas abandonné l’idée de venir entraîner le DFCO manifestement. L’intéressé était interrogé par son ancien joueur à Marseille Christophe Dugarry mercredi sur RMC. Question : est-ce que tu préfères entraîner Dijon ou l’OM ? Réponse, "Il n’y a pas photo une seconde. A Marseille, on n’a pas besoin de moi. Ils ne jouent pas le maintien. C’est un peu devenu une spécialité pour moi, d’aider un club à se sauver. Et j’ai, modestement, la prétention de dire que je connais un peu le sujet." 

Alors encore une fois lui est plutôt ok, mais les supporters pas toujours. Sur son compte Twitter, un internaute l’interpelle : vos propos concernant Dijon, ça sent quand même la candidature. Réponse de Rolland Courbis : Et pourquoi pas ? C’est là qu’un fan dijonnais vient conclure : "parce que non, non non et non. Merci bien." 

Dijon-Montpellier décalé

Sinon notez bien ce changement de date pour le match en Dijon et Montpellier.  Il devait avoir lieu samedi soir à 20h, on vous a même offert des places cette semaine sur France Bleu Bourgogne. Mais finalement la mobilisation des gilets jaunes a encore une fois eu raison de tout le reste, par précaution la rencontre a été décalée à dimanche 17h, toujours au stade Gaston-Gérard évidemment.  Sur son site internet le club précise : pour celles et ceux d'entre vous qui ne pourront pas du coup se rendre au stade, les demandes de remboursement devront être effectuées auprès du service billetterie.