Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Fermer
Retour
Football

DFCO - Au cœur des Rouges : l'amour du maillot, malgré tout

jeudi 14 mars 2019 à 8:54 Par Arnaud Racapé, France Bleu Bourgogne

Une déclaration d'amour ce matin dans le cœur des Rouges. Elle nous vient d'un supporter que l'on commence à bien connaître ici à France Bleu Bourgogne : Thomas, Parisien de naissance, mais Dijonnais de coeur.

© Maxppp - NICOLAS GOISQUE

Quand mes potes allaient au parc des Princes, je suivais les matches sur les forums des Téméraires

Thomas Jobard est un jeune fan du DFCO devant l'éternel, et il se distingue des autres par le fait qu'il n'a jamais habité à Dijon. C'est son père qui lui a transmis la fièvre rouge très tôt dans son enfance. Aujourd'hui, c'est lui qui gère le site internet Le Dijon Show, un site d'info entièrement dédié aux équipes du DFCO.  

Ces derniers temps notre Thomas, il est un peu bouleversé par la situation du club. Ca lui inspire un long message sur Twitter, posté dans la foulée de la défaite (0-4) face au PSG, et dans lequel il revient sur son amour pour Dijon, lui le Parisien d'origine. "J'ai connu 11 ans de Ligue 2", dit-il. "Quand mes potes allaient au parc des Princes" voir le PSG, moi "j'écoutais les multiplex à la radio, je suivais tous les matches sur le forum des Téméraires de Dijon. En 2011 pour la montée en Ligue 1, j'ai chaviré de bonheur dans les bras de mon papa." Son papa qui "est parti un soir de victoire contre Brest". Depuis, Thomas explique qu'il a réussi a "emmener sa mère au stade. Une fois. deux fois. Maintenant, elle regarde tous les matches avec lui et son frère."

La conclusion, c'est que rien ne changera cet amour pour le DFCO. "Le DFCO", dit-il, "c'est bien plus qu'une équipe. C'est une partie de ma vie, même si aujourd'hui, on est frustré. Je sais qu'on est des centaines et qu'il y aura des jours meilleurs."  Un long message vous l'aurez compris, très largement partagé par les internautes, et qui fait chaud au cœur en ces temps troublés. 

L'autre DFCO-PSG 

Bon après les garçons, c'est au tour des filles du DFCO de se mesurer au PSG ce weekend. Dimanche, les Dijonnaises accueillent des Parisiennes également leader de la Division 1. Alors est-ce qu'il y a autant d'émotion, de pression à jouer contre le PSG en foot féminin ? Réponse avec Ophélie Cuynet, milieu de terrain défensif au DFCO féminin depuis 2011.

Ophélie Cuynet

Rosier opéré, Kwon rappelé

Deux bonnes nouvelles tout de même à signaler, chez les hommes cette fois. D'abord, Valentin Rosier a été opéré avec succès du 5e métatarse à Paris. Il a déjà fait plein de photos sur Instagram avec la moitié de sa garde robe, donc il va très bien. On lui souhaite un prompt rétablissement. 

Et puis on est content pour le jeune sud-coréen du DFCO Chang-Hoon Kwon, à nouveau sélectionné avec son pays pour deux matches amicaux fin mars. C'est son grand retour sous les couleurs sud-coréennes après sa grave blessures au genou.