Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football

DFCO - Au cœur des Rouges : la stratégie de recrutement selon Olivier Delcourt

-
Par , France Bleu Bourgogne

Le président du Dijon Football Côte-d'Or était l'invité de nos confrères de Canal + ce dimanche soir. Il a notamment évoqué la stratégie de recrutement de son club, contraint par des réalités budgétaires.

© Maxppp - DOC/PHOTOPQR/L'UNION DE REIMS

Un nul qui rassure, sans rassurer

Et ce matin, on est mi-figue mi-raisin. Parce que certes, Dijon est allé chercher un match nul (0-0) à l'extérieur ce weekend en championnat, c'est en soi plutôt une bonne nouvelle, surtout après deux défaites consécutives face à Caen et face à Angers. Par ailleurs, Dijon n'a pas pris de but sur la pelouse de Reims, ça aussi on ne s'en plaint pas, ça veut dire que l'équipe a retrouvé quelques valeurs collectives. 

Ça c'est pour le côté mi-figue, mais il y a le côté mi-raisin. Ce 0-0 a aussi laissé entrevoir des lacunes dans le jeu, dans l'utilisation du ballon, notamment offensivement. Ce que résume parfaitement Olivier Dall'Oglio : "on se serait cru dans un match de Ligue 2", déclarait-il samedi soir. "J'ai ressenti de la peur de mal faire de la part de mon équipe, alors qu'il n'y a pas de raison. C'est ce qui m'ennuie le plus".

Olivier Delcourt sur Canal +

Le DFCO encore une fois à l'honneur chez nos confrères de Canal + ce dimanche soir. Le président Olivier Delcourt était l'invité de l'émission J+1 de Nicolas Tourriol, où il a évoqué notamment la stratégie de recrutement dijonnaise. Vous le savez, on n'a pas les moyens à Dijon de s'offrir Neymar ou Mbappé, donc on a plutôt tendance à faire émerger des talents, ou à relancer les carrières de certains joueurs. C'est une stratégie payante, mais un peu frustrante parfois pour les supporters dijonnais. Le président en convient, mais c'est difficile de faire autrement.  

Le tract scandaleux distribué dans les tribunes lyonnaises

Ce dimanche soir avait lieu également l'un des plus gros matches du championnat de Ligue 1, entre les deux rivaux olympiques, Lyon et Marseille. La rencontre s'est déroulée sans accroc sur la pelouse, avec une victoire lyonnaise logique (4-2). Et vu que l'Olympique lyonnais est le prochain adversaire de Dijon (ce mercredi 26 septembre), on a tenu à vous faire lire ce petite tract distribué lors de la rencontre par un groupe de supporters lyonnais à ses propres membres. "Ce soir nous recevons l'un des clubs que nous détestons le plus (...) leur ville sale, leur accent insupportables, leur supports antifrançais. Pour nos couleurs, contre la vérole sudiste, hissons haut le pavillon du virage nord (...) Marseille est une ville où règne le SIDA". 

Des mots complètement imbéciles, mais ils existent, ils polluent le football et d'autres milieux en France. C'est aussi quand on lit cela qu'on est heureux de supporter une petite équipe familiale comme le DFCO. 

Les filles du DFCO enchaînent

Le DFCO féminin était aussi de la partie ce weekend, et elles ont parfaitement manœuvré le FC Metz, pour s'offrir une nouvelle victoire 3 buts à 1, cette fois à l'extérieur. Des buts signés Lindsey Thomas et Ophélie Cuynet, qui permettent au DFCO féminin de grimper à la cinquième place de la Division 1, à égalité de points avec Bordeaux qui est troisième. Or la prochaine journée on aura droit à un Dijon- Bordeaux qui promet donc d'être très intéressant.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu