Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football

DFCO - Au cœur des Rouges : sauvés par le gong (et la VAR)

lundi 26 novembre 2018 à 8:51 Par Arnaud Racapé, France Bleu Bourgogne

Les Bordelais ont marqué deux fois ce samedi soir à Gaston-Gérard. Mais grâce à l'arbitrage vidéo (VAR), DFCO et Girondins se sont séparés sur un score nul et vierge... qui ne fait les affaires de personne.

© Maxppp - MAXPPP

On n'est pas beaucoup plus avancés en championnat ce lundi matin. Certes, le DFCO n'a pas perdu à domicile, c'est une bonne chose, mais il n'a pas gagné non plus. Zéro à zéro face à Bordeaux, on dira que c'est plutôt un résultat positif, mais la cruelle réalité du classement, c'est que Dijon reste englué à la place de barragiste, dix-huitième avec seulement douze points.

Parmi les points noirs de la soirée de ce samedi, on retiendra ce but encaissé dès les premières minutes. C'est l'arbitrage vidéo qui nous a sauvés, on se demande encore comment ; et puis toujours cette inefficacité devant les buts adverses, on a l'impression que certains joueurs veulent faire la différence à tout prix de manière individuelle, alors que parfois, une dernière passe pourrait nous permettre de marquer plus facilement.

Deux buts bordelais refusés

On évoquait l'arbitrage vidéo, en fait ce sont deux buts bordelais qui ont été annulés. Le premier pour quelques millimètres de hors-jeu, et puis le second en deuxième mi-temps. En l'occurrence, l'attaquant girondin était bel et bie bien en position illicite. En tout cas on ne va pas s'en plaindre, et l'entraîneur dijonnais Olivier Dall'Oglio non plus, lui qui avait longtemps prêché pour l'arrivée de la vidéo dans le championnat de France.  

Un système défensif un peu plus cohérent

Bon il y a quand même des choses positives à retenir, bien sûr : au final le DFCO s'en sort sans but encaissés, événement très rare depuis le début de la saison. Et puis certains joueurs commencent vraiment à trouver leur place dans un système défensif un peu remanié par Olivier Dall'Oglio. 

C'est ce que note Yo sur Twitter : il salue les performances des milieux de terrain, Wesley Lautoa et Mehdi Abeid, et puis du défenseur marocain Nayef Aguerd.

Maintenant, il faut juste que les attaquants se mettent au diapason. A ce propos, précisons que le jeune Jules Keita est revenu blessé de Guinée Conakry en fin de semaine dernière, et donc sa présence face à Toulouse samedi semble un peu compromise.

Un DFCO en détresse peut en cacher un autre

Un peu à l'image des hommes, le DFCO féminin commence à nous inquiéter : cinquième match sans victoire pour les filles de Yannick Chandioux ce weekend, et surtout une énorme claque reçue à domicile : cinq buts à zéro face au Paris FC. Il va falloir penser à relever la tête si nos féminines ne veulent pas elles aussi se retrouver dans la zone rouge au classement de la Division 1.