Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football

DFCO - Au coeur des Rouges : un grand ouf de soulagement

jeudi 6 décembre 2018 à 10:15 Par Arnaud Racapé, France Bleu Bourgogne

Si vous ne le savez pas, sachez-le : il s'est passé un truc de fous mercredi soir au stade Gaston-Gérard : le DFCO a gagné !

© Maxppp - NICOLAS GOISQUE

Trois points précieux après trois mois de disette

On a aura donc attendu trois longs mois pour connaître à nouveau les frissons d'un succès en championnat de Ligue 1. Deux buts à un face à une vaillante équipe de Guingamp, qui aura craqué sur une grossière erreur de son gardien de buts dans les derniers instants du match.   

Pas une partie de plaisir pour les Dijonnais. 

Certes, la première mi-temps est plutôt maîtrisée de la part des Rouges, ponctuée par l'ouverture du score de Benjamin Jeannot. C'est après le retour des vestiaires que tout se complique, les Bretons sont beaucoup plus agressifs, beaucoup plus dangereux. Avec l'expulsion de Wesley Lautoa, ça ne rate pas : égalisation guingampaise à un gros quart d'heure de la fin. Là on se dit que ça sent la soirée pourrie, on pense déjà à la Ligue 2, au somnifère qu'on va prendre pour réussir à dormir. Jusqu'à cette frappe de notre défenseur Oussama Haddadi. Une frappe un peu anodine, mais relâchée par le gardien breton, juste derrière la ligne de but. Gaston-Gérard peut exulter, et on peut le dire enfin : on a gagné !

Et la manière, on s'en fout. C'est d'ailleurs ce que dit Mehdi Abeid notre milieu de terrain sur Twitter : "Pas le meilleur match, pas le plus beau du tout, mais la victoire a l’arrachée, c’est tout ce qui compte". On souscrit sans problème.  

Bobby aux mains chaudes

Et contrairement à Guingamp, s'il y a un joueur qui a été décisif mercredi soir côté Dijon, c'est le gardien Bobby Allain.  Il a longtemps tenu la barraque, rassuré ses défenseurs, retardé l'échéance de l'égalisation. Et pourtant, Bobby Allain, ce n'est pas le titulaire habituel au poste de gardien. Normalement, c'est l'Islandais Runarsson. En fait il a appris qu'il jouerait quelques heures seulement avant la rencontre, il nous raconte tout ça au micro d'Adrien Serrière.

Bobby Allain a parfaitement tenu son rôle.

Rennes, c'est le prochain adversaire qui se dresse en effet sur la route du maintien pour le DFCO en championnat. Ce sera samedi à 20h. En attendant peut savourer le fait de sortir de la zone rouge, Dijon est 16e au classement ce matin. C'est vrai qu'une petite victoire supplémentaire nous permettrait de respirer encore mieux avant les fêtes de fin d'année.