Football

DFCO / PSG - Au coeur des Rouges : les Lingon's Boys resteront muets pendant une demi-heure

Par Arnaud Racapé, France Bleu Bourgogne vendredi 13 octobre 2017 à 8:46

© Getty

Le groupe de supporters des Lingon's Boys, vient de lâcher un communiqué un peu agacé sur les réseaux sociaux. Dans ce texte, l'association explique que ses membres resteront muets pendant la première demi-heure du match face au PSG demain à Gaston-Gérard.

Le problème, c'est que des fumigènes ont été allumés il y a deux semaines dans la tribune des Lingon's Boys face à Strasbourg, et que le club a demandé à ce que les coupables se dénoncent, menaçant d'interdire le tifo géant (grande banderole) prévu pour la réception du Paris Saint Germain.

Un chantage insupportable, estime le groupe de supporters, qui a donc pris la décision de protester par le silence. Il n'y aura donc ni tifo, ni drapeau, ni chant, pendant 30 minutes demain. Un message relayé par de très nombreux supporters en colère hier soir sur Twitter.

Réaction du club

Dans la foulée, oui, avec un autre communiqué dans lequel il explique regretter cette position. Il rappelle que l'usage des fumigènes est dangereux et interdit, et qu'il a décidé d'agir avant la décision de la commission de discipline de la Ligue : "Le DFCO trouve très dommageable" l’attitude des Lingon’s Boys, poursuit le texte "par leur réaction, ils cautionnent et encouragent des usages à la fois dangereux et prohibés."

 La réponse du DFCO aux Lingon's Boys - Aucun(e)
La réponse du DFCO aux Lingon's Boys - DFCO

Mauvaise ambiance, avant une belle fête

Ce n'est pas tous les jours que l'on reçoit un grand club d'Europe chez nous, avec des stars comme Neymar, comme Mbappe, comme Cavani. Bon d'accord c'est un cauchemar pour les défenseurs Dijonnais, mais ça tombe bien, parce que l'entraîneur du DFCO, Olivier Dall'Oglio a envie d'avoir peur.

Olivier Dall'Oglio aime avoir peur

Et ce qui est intéressant chers amis, c'est qu'il nous reste deux places, les deux dernières sur la planète Terre, et on va vous les offrir, peut-être ce vendredi, peut-être samedi matin. Tout ce que vous avez à faire, c'est rester fidèle à France Bleu Bourgogne, d'appeler au bon moment pour jouer, et peut-être que vous verrez Neymar et compagnie à Gaston-Gérard.