Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : 100% DFCO

DFCO : une nouvelle pelouse ... chauffée au Stade Gaston Gérard

-
Par , France Bleu Bourgogne

Pendant l'été 2020, les travaux se poursuivent au Stade Gaston Gérard de Dijon, antre du DFCO. Le pelouse est complètement changée, avec une nouveauté : elle sera chauffée. Le coût des travaux est estimé entre 500.000 et un million d'euros.

La pelouse doit être prête pour le premier match amical le 7 août prochain
La pelouse doit être prête pour le premier match amical le 7 août prochain © Radio France - Adrien Beria

Les joueurs du DFCO vont évoluer sur un billard chauffé pour la saison de Ligue 1 2020/2021. Depuis le début du mois de juin 2020, des gros travaux ont pris place au Stade Gaston Gérard de Dijon pour changer la pelouse. Le club a en fait profité de la trêve forcée, à cause du coronavirus, pour engager ces travaux conséquents. En changeant l'ancienne pelouse, qui avait quatre ans et demi, le DFCO peut donc espérer progresser au "classement des pelouses", un championnat très sérieux lancé par la LFP en 2013, qui récompense les meilleurs jardiniers. La saison passée, le DFCO était classé 13e sur 20, 15e la saison d'avant. 

Le président du DFCO Olivier Delcourt explique pourquoi il était nécessaire de changer la pelouse

"Comme un plancher chauffant"

Aberration écologique pour certains, confort nécessaire et innovation bien pratique pour d'autres, cette pelouse chauffée fonctionne grâce à des tuyaux, répartis sous le gazon. "C'est comme un plancher chauffant dans une maison, l'eau chaude va circuler sous les tuyaux qui sont sous la surface du gazon, explique Stéphane Maitre, jardinier du DFCO et responsable de la pelouse. C'est un thermostat, auquel vos donnez une température, et ça va faire circuler de l'eau jusqu'à qu'elle soit atteinte". Ensuite, plusieurs options : "on peut juste la mettre en hors-gel ou on peut la chauffer, comme en Premier League anglaise, où ils chauffent et font pousser du gazon tout l'hiver". Selon le jardinier, le coût total des travaux est estimé entre 500.000 et un million d'euros

Un arrosage mieux maîtrisé 

Avec cette nouvelle pelouse, le travail de jardinier de Stéphane Maitre va s'en retrouver bien facilité. "L'arrosage datait d'avant la construction des tribunes à l'arrière des buts, il était obsolète, l'installation était mauvaise, raconte-t-il. Aujourd’hui je vais pouvoir me concentrer et arroser que les parties nécessaires". 

C’était pénible les jours de matchs, quand j'arrosais avant le match je devais prévenir les cameramans sinon j'arrosais les caméras, c’était tout un cirque - Stéphane Maitre, jardinier du DFCO 

Ces tuyaux vont permettre de chauffer la pelouse
Ces tuyaux vont permettre de chauffer la pelouse © Radio France - Adrien Beria
Le coût des travaux est estimé de 500.000 à un million d'euros
Le coût des travaux est estimé de 500.000 à un million d'euros © Radio France - Adrien Beria
Choix de la station

À venir dansDanssecondess