Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : 100% DFCO

DFCO - Yassine Benzia : "je n'avais en aucun cas le droit de lâcher"

-
Par , France Bleu Bourgogne

Le milieu de terrain du DFCO Yassine Benzia, très gravement blessé à la main dans un accident au mois de mai, a fait son retour en Ligue 1 le 3 mars 2021. Il nous a raconté comment il a remonté la pente.

Yassine Benzia est revenu sur son grave accident
Yassine Benzia est revenu sur son grave accident © Radio France - Adrien Beria

Dans la saison très difficile que traverse le DFCO, dernier de Ligue 1, il y a une éclaircie : le retour sur les terrains du milieu de terrain Yassine Benzia. Très gravement blessé à la maison gauche dans un accident de buggy le 28 mai 2020, il a gravi toutes les étapes pour retrouver le haut niveau. On avait suivi son retour à l'entraînement, dans un froid polaire, au matin du 31 décembre. Puis son retour dans le groupe, face au PSG, avant de rejouer, mercredi 3 mars, contre Brest. Vendredi 5 mars 2021, il s'est confié à la presse, dans une loge du Stade Gaston Gérard. 

Retour sur le terrain 

L'international algérien n'avait plus joué en match officiel avec le DFCO depuis le 15 février 2020. Vous l'avez vécu en direct mercredi soir sur France Bleu Bourgogne, Yassine Benzia a retrouvé la Ligue 1 mercredi soir à Brest. Dijon est mené 3-1, il entre en jeu à la 83e minute. "Une fois que je suis sur le terrain je ne pense qu'à être compétitif, mais au moment où j'entre sur le terrain j'ai eu un petit flash de tous les moments durs que j'ai passé ces derniers mois", raconte le n°10. 

Yassine Benzia raconte comment il s'est senti au moment de refouler la pelouse à Brest

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d’utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

"Je me sentais coupable" 

Yassine Benzia a subi plus de dix opérations, dont une urgence. Il a perdu son pouce, a dû avoir recours à une greffe de peau. Même s'il indique n'avoir "aucun tabou" à propos de sa main, il  a tendance, machinalement, à la cacher dans sa poche. "Ce qui m'a fait tenir, c'est que je me sentais un peu coupable de cet accident envers ma famille, mes proches, mon club. J'ai eu l'impression de lâcher les gens qui ont confiance en moi, raconte le milieu de terrain. Je n'avais en aucun cas le droit de lâcher, c'est mon métier, ma passion". Benzia a eu recours à un psychologue une fois, lorsqu'il était à l'hôpital, isolé de ses proches, notamment à causes des restrictions liées au Covid-19. 

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d’utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

La suite, il l'aborde avec le sourire : "C'était un accident très grave, mais ça reste une main. Quand t'es footballeur, t'utilise un peu tes mains pour courir pour te protéger, mais t'as plus besoin de tes pieds que de tes mains. Avec une protection, c'est parti !". Déjà, face à Brest, un passement de jambe et un contrôle en velours ont suffi à prouver que si sa main est cabossée, sa technique est intacte. 

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d’utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix
Choix de la station

À venir dansDanssecondess