Football

Diacre au Clermont foot : premier entraînement "droit dans les yeux"

Par Alexandre Chassignon, France Bleu Pays d'Auvergne lundi 30 juin 2014 à 15:47

Corinne Diacre et Claude Michy en conférence de presse.
Corinne Diacre et Claude Michy en conférence de presse. © Photo Quentin Vinet - Radio France

Premier jour, premier entraînement et première prise de parole. Corinne Diacre, fraîchement nommée entraîneur du Clermont foot, a pris contact avec les joueurs et détaillé sa vision de son rôle dans le club de Ligue 2. Des questions souvent liées à la rupture fracassante entre sa prédécesseure Helena Costa et l'encadrement de l'équipe.

Avant de se lancer, elle a bien tâté le terrain. Corinne Diacre, nouvel entraîneur du Clermont foot, a dirigé ce lundi matin son premier entraînement. Histoire de faire au plus vite connaissance avec l'effectif du club auvergnat, deux jours après l'officialisation de son arrivée. Mais la rencontre qui a décidé sa venue a eu lieu la semaine dernière.

Une rencontre organisée jeudi, après un échange téléphonique avec le président du club, Claude Michy. Trois jours plus tôt, le directeur sportif Olivier Chavanon avait été directement mis en cause par Helena Costa. "On s'est parlé sans langue de bois avec le staff du Clermont foot, c'est ce qui m'a fait prendre ma décision", raconte Corinne Diacre, réjouie de disposer d'un encadrement "très prêt à travailler avec (elle)", même si elle reconnaît qu'il "faudra encore un peu de temps" pour cerner "tous les différents rôles, les forces en présence".

"Ce n'est pas un plan B" - Claude Michy

L'autre élément déterminant pour Corinne Diacre a été le niveau du club, "bien installé en Ligue 2". L'ancienne capitaine des Bleues avait des contacts avec l'équipe féminine de l'OL, qui joue chaque année les premiers rôles en Coupe d'Europe, et la proposition d'une place d'ajointe à Châteauroux (Ligue 2). "Pouvoir être numéro 1 m'a fait réfléchir".

Corinne Diacre "n'est pas un plan B", s'est défendu Claude Michy, qui s'est tourné vers elle après le départ d'Helena Costa. "Je ne suis pas là pour défendre la cause féminine ", précise celui qui a successivement nommé deux femmes entraîneurs. Il explique avoir choisi "la compétence" et "l'expérience".

Corinne Diacre, nouvel entraîneur du Clermont foot. - Radio France
Corinne Diacre, nouvel entraîneur du Clermont foot. © Radio France

"Envie d'écrire une histoire à Clermont"

Partager sur :