Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football DOSSIER : Mondial 2018 de football

VIDÉO - Didier Deschamps n'en veut pas à Hugo Lloris pour son écart de conduite

vendredi 31 août 2018 à 12:07 Par Germain Arrigoni, Benjamin Jacquot et Jacques Vendroux, France Bleu

Didier Deschamps s'est confié à France Bleu jeudi lors de la liste des champions du monde en titre qui disputeront les deux premiers matches de la Ligue des Nations en septembre. Le sélectionneur des Bleus est revenu notamment sur le capitaine Hugo Lloris, arrêté au volant en état d'ivresse.

Didier Deschamps, le sélectionneur de l'équipe de France de football, inivté de Stade Bleu
Didier Deschamps, le sélectionneur de l'équipe de France de football, inivté de Stade Bleu © Radio France - Benjamin Jacquot

Il a pris le temps de s'exprimer longuement. En marge de l'annonce jeudi des 23 Bleus retenus pour les matches de la Ligue des Nations en Allemagne (jeudi 6 septembre) et face aux Pays-Bas (dimanche 9 septembre), Didier Deschamps s’est confié à France Bleu au micro de Jacques Vendroux, le patron des sports. de Radio France.

Le sélectionneur de l'équipe de France est revenu sur l'écart de conduite de son capitaine Hugo Lloris : "Ça m'a contrarié pour lui". Arrêté à Londres pour conduite en état d'ivresse la semaine passée, le capitaine des Bleus fait bien partie de la liste des 23 pour les deux prochains matches.

"Je ne veux pas minimiser"

Après l'avoir eu au téléphone, "DD" l'assure : "En tant que que joueur, homme, père de famille, il assume et il regrette bien évidemment. Il a fait se excuses".

Et d'ajouter : "Je ne veux pas minimiser, il a conscience de ça, amis forcément ça marque car c'est quelqu'un qui est respectueux qui a des valeurs." Avant de conclure : "Ça ne devrait pas arriver mais ça peut arriver".

Après avoir permis à la France de remporter la deuxième Coupe du monde de son histoire en battant la Croatie en finale (4-2) le 15 juillet 2018, le sélectionneur des Bleus est l’invité de Stade Bleu ce dimanche 2 septembre à partir de 19h.

Champion du monde en 1998 et d'Europe en 2000 en tant que capitaine, Didier Deschamps est devenu le troisième homme sacré en tant que joueur et sélectionneur, après Mario Zagallo (Brésil) et Franz Beckenbauer (Allemagne).

  - Visactu
© Visactu -