Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football

Dijon-PSG : « On va vendre chèrement notre peau » promet Stéphane Jobard

-
Par , France Bleu Bourgogne

Une affiche attendue ce 1er novembre au stade Gaston Gérard à Dijon : le DFCO reçoit le PSG. Sans trop se faire d'illusions pour les footballeurs dijonnais, bons dernier au classement de la Ligue 1, alors que les Parisiens, avec trois fois plus de points, sont bien accrochés à la première place.

Pour Stéphane Jobard, la réception du PSG, c'est un jour de fête
Pour Stéphane Jobard, la réception du PSG, c'est un jour de fête © Radio France - Jacky Page

Dijon, France

Une affiche attendue ce 1er novembre au stade Gaston Gérard à Dijon : le DFCO reçoit le PSG. Sans trop se faire d'illusions pour les footballeurs dijonnais, bons dernier au classement de la Ligue 1, alors que les Parisiens, avec trois fois plus de points, sont bien accrochés à la première place. 

Un historique impitoyable

Il faut remonter à l'année 2011 pour trouver une victoire dijonnaise face aux Parisiens. C'était en coupe de la Ligue sur le score de 3 - 2. Depuis, la donne a changé en faveur du club francilien. Depuis le début de l’année, les deux clubs se sont retrouvés déjà trois fois, avec un total de 19 buts pour le PSG, et pas un seul pour les Dijonnais. La dernière confrontation, le 18 mai 2019 en championnat, s’était soldée par un cinglant 4 - 0 au détriment du DFCO.

Le défenseur Senou Coulibaly aura fort à faire face aux attaquants parisiens - Radio France
Le défenseur Senou Coulibaly aura fort à faire face aux attaquants parisiens © Radio France - Jacky Page

Le défenseur dijonnais Senou Coulibaly, natif de Pontoise, est tout excité à l’idée d’affronter le club phare du football français, même s’il s'attend à être très sollicité: "On y va sans complexe, mais on sait que ça va être dur. Il va falloir être solidaires pour essayer de ramener un résultat. On va essayer d’exploiter chaque occasion au maximum ». 

En tout cas, la réception du PSG est un moment attendu par Stéphane Jobard. Le coach dijonnais parle d'un jour de fête au stade Gaston Gérard : « c’est jour de fête, tu reçois le PSG, ils sont premiers, des stars internationales. Je pense que c’est une équipe qui impressionne en ce moment. On sait que c’est un gros morceau, mais on est contents de les accueillir. Si on est en Ligue 1, c’est aussi pour jouer des matches comme ça ».

Si on n'est pas efficaces au niveau défensif, ça va être open bar ▬ Stéphane Jobard

Les Dijonnais peuvent-ils tenter l’impossible contre le rouleau-compresseur parisien ? « J’ai envie de dire que l’histoire est presque racontée d’avance. Mais on a envie de perturber un petit peu cette jolie histoire pour le PSG. _On a bien conscience qu’il faudra un alignement des planètes pour qu’il se passe quelque chose de sympa pour nous_. Si on n’est pas efficaces au niveau défensif, ça va être open bar. On va vendre chèrement notre peau et jouer notre va-tout ».

Du côté des infirmeries

Le Paris-Saint-Germain jouera sans son capitaine, Thiago Silva, malade. Sans Verratti ni Herrera non plus. Côté dijonnais, l'infirmerie compte 5 blessés, dont le défenseur Mickaël Alphonse, victime d'une contracture à un ischio-jambier, et le milieu de terrain Enzo Loiodice, forfait pour un problème au fessier. En revanche l'attaquant britannique Stephy Mavididi est opérationnel. DFCO - PSG, coup d'envoi à 20h45 au stade Gaston Gérard. La rencontre se jouera à guichets fermés.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu