Football

Dimitri Payet "prêt à jouer" avec l'OM dès mardi face à Lyon

Par Tony Selliez, France Bleu Provence, France Bleu Vaucluse et France Bleu lundi 30 janvier 2017 à 15:00

Dimitri Payet, fier de porter à nouveau le maillot olympien
Dimitri Payet, fier de porter à nouveau le maillot olympien © Maxppp -

Il est la recrue phare du mercato de l'Olympique de Marseille cet hiver et doit incarner l'ambitieux projet de l'américain Frank McCourt : Dimitri Payet a été présenté officiellement ce lundi au centre Robert Louis-Dreyfus, la veille d'OM-Lyon en 16e de finale de Coupe de France.

Presque 30 millions d'euros. Un record d'investissement dans un transfert pour l'histoire de l'Olympique de Marseille. Loin des 22 millions dépensés pour Lucho Gonzalez (FC Porto) en 2009.

Bien sûr, le retour de Dimitri Payet à Marseille ne doit pas se résumer à cette somme spectaculaire, mais elle résume bien l'ambition du nouvel OM de l'Américain Frank McCourt. L'ancien milieu de terrain de West Ham était présenté officiellement ce lundi après-midi au centre Robert Louis-Dreyfus.

Son contrat est homologué. Et le joueur est déjà à la disposition de Rudi Garcia, son entraîneur. Il se dit prêt à jouer dès ce mardi face à Lyon en Coupe de France, alors qu'il n'a fait que s'entraîner ou presque au mois de janvier.

Un contrat de quatre ans et demi + une année en option

Pour le Réunionnais c'est un retour "à la maison". Le milieu de terrain international avait déjà porté les couleurs de l'OM de 2013 à 2015 (8 buts en championnat la première saison, 7 la deuxième) avant de s'envoler en Angleterre.

"Si on arrive derrière ces trois équipes-là (Monaco, PSG et Nice) ce sera déjà une très bonne chose." Dimitri Payet

Pendant une saison et demie en Angleterre, Dimitri Payet a d'abord été porté aux nues par les supporters des Hammers mais aussi ses dirigeants. Ces dernières semaines, avec son bras de fer pour quitter West Ham, le ton a complètement changé, les Anglais fustigeant son attitude. David Sullivan, le co-président de West Ham, assure ainsi qu'il voulait "garder le joueur pour en faire un exemple et montrer qu'aucun joueur n'est plus grand que le club".

"Ne nous voyez pas plus beaux que nous ne sommes. Nous sommes un club en reconstruction. Le premier grand rendez-vous c'est l'an prochain." Jacques-Henry Eyraud, président de l'OM

Restent ses statistiques qui plaident largement en faveur de Payet, surtout sa première saison en Angleterre : neuf buts en trente matchs de Premier League. Mais il reste surtout un redoutable passeur, un joueur d'instinct qui élimine, dribble, un dynamiteur hors pair. Et son association avec Maxime Lopez, Florian Thauvin ou encore Bafé Gomis promet des étincelles.

Avec Dimitri Payet dans ses rangs, l'objectif a minima pour l'OM cette saison est bien d'aller chercher la cinquième place de Ligue 1. Pour l'instant sixièmes, les hommes de Rudi Garcia sont à égalité de points avec l'AS Saint-Etienne (33). Ils rejouent vendredi à Metz (23e journée de championnat).

Mais avant ça, Marseille a un autre rendez-vous crucial pour deux raisons essentielles : l'OM reçoit Lyon ce mardi en seizièmes de finale de Coupe de France, avec l'ambition de prendre une revanche sur le match de championnat perdu à Lyon mais aussi l'espoir d'aller décrocher grâce à cette compétition un ticket pour une coupe d'Europe.