Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Ligue 2 : les Havrais s'inclinent face à Ajaccio après un match de barrage incroyable

- Mis à jour le -
Par , , , France Bleu Normandie (Seine-Maritime - Eure), France Bleu
Ajaccio, France

L'AC Ajaccio s'est imposé sur Le Havre ce dimanche 20 mai 2018. Les Havrais et l'AC Ajaccio ont dû aller jusqu'aux tirs au but pour se départager au stade François Coty en match de barrage de Ligue 2.

Mauvais gestes et confusion ont marqué la fin de cette rencontre.
Mauvais gestes et confusion ont marqué la fin de cette rencontre. © Maxppp - Emmanuel Lelaidier

L'AC Ajaccio s'impose aux tirs au but sur Le Havre en match de barrage de Ligue 2 ce dimanche 20 mai 2018. La rencontre s'est jouée dans une ambiance très tendue après le caillassage du bus et les incidents qui ont nécessité le report du match prévu initialement vendredi (voir plus bas). Dès le premier quart d'heure, Ghislain Gimbert a ouvert le score pour les Corses avec un but tiré à 25 mètres de la cage de Yohann Thuram. Coup dur dans la foulée de ce but adverse, le défenseur havrais Yacouba Coulibaly est sorti sur civière, remplacé par Alimami Gory. À la 35e minute, les Havrais ont égalisé avec un but de Jean-Philippe Mateta sur une passe d'Alexandre Bonnet. Dans la seconde période, les Havrais se sont offerts plusieurs très belles occasions mais sans parvenir à concrétiser. On sentait alors les joueurs du HAC fatigués mais ils ont accroché les Corses. 

Pluie de cartons rouges, confusion et tirs au but

En prolongations, les deux équipes sont restées sur leurs positions jusqu'à l'exclusion de l'Ajaccien Mathieu Coutadeur. Les Havrais ont alors réussi à prendre l'avantage 2-1 sur un penalty mais ils se sont retrouvés à huit après trois cartons rouges successifs pour Mateta (auteur du 2e but havrais), Bain et Saynati. Mauvais gestes et confusion ont marqué la fin de cette rencontre. 

Des supporters sur le terrain

A quelques secondes de la fin des prolongations, Mady a égalisé pour l'AC Ajaccio et tout le stade Coty s'est enflammé au point que des supporters envahissent le terrain. Les tirs au but ont finalement départagé les deux équipes et les Havrais ont fini par s'incliner.  

Malgré les incidents graves survenus vendredi 18 mai 2018, la Ligue française de football avait choisi de ne pas délocaliser la rencontre. De pseudo supporters avaient balancé fumigènes, bombes agricoles et insultes racistes en direction du bus havrais qui est resté immobilisé à l'entrée du stade pendant près de trois heures.  Ce dimanche, "les conditions de sécurité [étaient] assurées et renforcées" avait précisé le coordinateur pour la sécurité à la préfecture de Corse.

Des consignes extrêmement strictes (pour les supporters de l'AC Ajaccio)

"Nous allons jouer ce match dans des conditions qui ne nous paraissent pas optimales" regrettait Gauthier Malandain, directeur général adjoint du HAC, avant le coup d'envoi. Le club avait demandé "de jouer plutôt lundi soir que ce dimanche" et "que le match ait lieu à huis clos". Aucune de ces demandes n'a été entendue. Côté AC Ajaccio, le vice-président du club assurait que les supporters avaient reçu "des consignes extrêmement strictes".

Plusieurs centaines de supporters havrais rassemblés au stade Océane pour suivre la rencontre. - Radio France
Plusieurs centaines de supporters havrais rassemblés au stade Océane pour suivre la rencontre. © Radio France - Sixtine Lys

Le président du club normand, Vincent Volpe, avait appelé les supporters du HAC à ne pas se déplacer en Corse. Les fans du HAC étaient plusieurs centaines à suivre le match à distance, depuis les salons du stade Océane.

L'AC Ajaccio, vainqueur de cette rencontre, devra affronter Toulouse, 18e de Ligue 1, la semaine prochaine.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu