Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football

Ligue 1 - Caen conclut une semaine parfaite en battant Strasbourg (2-0)

dimanche 4 mars 2018 à 15:01 Par Boris Letondeur, France Bleu Normandie (Calvados - Orne) et France Bleu Cotentin

Caen a battu Strasbourg dans un important duel pour le maintien. Crivelli et Guilbert ont marqué en fin de chaque mi-temps ce dimanche 4 mars 2018. Grâce à cette victoire, Caen remonte à la 12e place.

Guilbert et les Caennais vont-ils renouer avec la victoire en Ligue 1 contre Strasbourg ?
Guilbert et les Caennais vont-ils renouer avec la victoire en Ligue 1 contre Strasbourg ? © Maxppp - Stephane Geufroi

Le Stade Malherbe prend sept points d'avance sur la zone rouge ! Au terme d'un match terne, d'un pauvre niveau technique, sur une pelouse exécrable, Caen est venu à bout de Strasbourg ce dimanche 4 mars 2018. Un succès essentiel dans la course au maintien. 

Les réactions

Patrice Garande, entraineur du SM Caen : "C'est vraiment très important. On pouvait faire des différence, donc j'avais incité les joueurs à être dans le même état d'esprit qu'en coupe.  Si on fait une analyse du match, on n'a pas été bon du tout, c'était un match d'un niveau faible mais les joueurs ne lâchent rien, même quand ils sont en difficulté ils vont au bout, et puis c'est un des rares matchs où on met deux buts dans le jeu. Il faut être lucide sur le contenu, mais ce n'était pas le plus important. On a fait une grosse performance jeudi avec une grosse débauche d'énergie et là, il fallait juste gagner". 

Guilbert, défenseur du SM Caen, auteur de son premier but chez les pros : "C'était pas un beau match à voir mais on voulait les trois points. Ça nous a fait du bien de marquer avant la mi-temps, ça met un coup au moral des adversaires. Après on a un peu subi en début de deuxième mi-temps. Il y avait beaucoup de fatigue, ça s'est joué dans les têtes. [Sur son but] Il y a des jours comme ça. Ca fait plaisir, en plus devant la famille. Pourtant, je suis une merguez devant le but, du coup je travaille à l'entrainement. C'est une très belle semaine, maintenant on va essayer de se maintenir très vite". 

Romain Genevios, défenseur du SM Caen : "On savait que c'était un match très important. La priorité c'était les trois points, c'est un peu bateau de dire ça mais c'est la vérité. Ils étaient un point derrière nous. On a montré de belles valeurs, de l'abnégation, et surtout beaucoup de réalisme, pour une fois, ça change. Plus on va avancer dans le maintien, plus on pourra faire des matchs de meilleure qualité. Là, c'était pas joli mais parfois il faut se satisfaire de ça. Ca conclut une belle semaine." 

Live écrit

86' - Carton pour Avounou qui retient Blayac par le maillot alors que le Strasbourgeois s'échapper sur la gauche. 

84' - Carton jaune pour Crivelli qui dégage le ballon après une faute caennaise pour gagner du temps. 

82' - Aholou juste à côté ! D'une reprise de volée écrasée à 30m, le milieu alsacien envoie un tir qui passe de peu à côté. 

80' - Carton jaune pour Deminguet qui emplafonne Lala sur un duel aérien.

75' - Nouveau changement combiné. Caen fait sortir Sankoh pour Deminguet. Côté alsacien, Corgnet remplace Salmier. Passage en 4-4-2 pour le RCS. 

61' - Changement à Caen et à Strasbourg. Féret remplace Ait Bennasser et Blayac substitue Bahoken. 

55' - Carton jaune pour Lala, après une semelle sur Guilbert.

50' - Carton jaune pour Rodelin pour une semelle sur Salmier. 

C'est reparti à d'Ornano pour la seconde période. 

A la mi-temps, Caen mène grâce à Crivelli, sur la seule véritable occasion malherbiste de la première période. 

C'est parti à d'Ornano ! Peeters donne le coup d'envoi.