Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La saison 2020-2021 du Racing Club de Lens en Ligue 1

Ligue 1 : Un excellent match des Lensois mais pour un résultat nul

- Mis à jour le -
Par , , France Bleu Nord

Les Lensois ont dominé les Rémois de la tête et des épaules, lors de la 25e journée de Ligue 1. Meilleurs dans tous les compartiments du jeu, les joueurs de Franck Haise ont juste manqué de réalisme - et aussi un penalty par Kakuta - et ont dû se contenter d'un résultat nul (1-1). Dommage !

Les grandes enjambées de Gaël Kakuta n'ont pas permis aux Lensois de l'emporter, d'autant que le meneur lensois a aussi manqué un penalty en fin de première période.
Les grandes enjambées de Gaël Kakuta n'ont pas permis aux Lensois de l'emporter, d'autant que le meneur lensois a aussi manqué un penalty en fin de première période. © AFP - François Nascimbeni

Les Sang et Or peuvent nourrir de nombreux regrets, à l'issue de leur déplacement à Reims, pour le compte de la 25e journée de Ligue 1. Non seulement, ils ont bousculé les Rémois durant une bonne partie de la première période. Mais en plus, ils les ont étouffé tout au long de la deuxième mi-temps. Franchement, c'est un miracle que le Stade de Reims sorte avec un point dans sa besace, au terme d'un match pareil..    

Après le coup de sifflet final, les joueurs de Franck Haise ont dû longuement ruminer cette maudite treizième minute de la rencontre. Jean-Louis Leca avait pourtant fait le "taf" sur une première frappe de Boulaye Dia. Malheureusement, le gardien lensois repoussait dans l'axe la frappe de l'attaquant vedette de Reims. Zeneli n'avait plus ensuite qu'à placer un coup de tête victorieux, depuis la ligne des six mètres (1-0, 13e). 

"Pour nous, c'est un bon point de pris", David Guion

Mais à partir de là, les joueurs locaux n'allaient plus exister jusqu'au coup de sifflet final. "On les a quand même embêté en première période", notait David Guion, le coach rémois, du bout des lèvres comme pour se rassurer. Mais avant de concéder : "Mais en deuxième mi-temps, on a joué beaucoup trop bas face à cette belle équipe de Lens. Pour nous, c'est un bon point de pris". C'est bien le moins qu'il puisse dire... 

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d’utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Au terme d'une première période généreuse dans l'effort, courageuse dans le combat et ne manquant que d'un peu de justesse, les Sang et Or s'offraient un possibleretour au tableau d'affichage, après une grosse faute sur Haidara en pleine surface de réparation.  Malheureusement, la frappe de Kakuta s'envolait dans les airs d'Auguste-Delaune, son deuxième échec consécutif à cet exercice après celui raté aussi à Nantes, en championnat lors de la 20e journée et ayant aussi débouché sur un nul pour son équipe (1-1).  

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d’utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Mais dés le retour des vestiaires, les joueurs de Franck Haise reprenaient leur marche en avant.  On peut même dire qu'ils foulaient les Rémois, tels de vulgaires grains de raisin au fond d'un vieux pressoir. Et pourtant, on ne le savait pas encore mais les Sang et Or n'allaient pas réussir à faire une bonne vendange de points pour autant.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d’utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Certes, Sotoca réduisait le score à l'heure de jeu, au terme d'un contre rondement mené, à quatre contre trois. Son plat du pied droit ne laissait aucune chance à Rajkovic, absolument impérial jusque là (1-1, 60e)... On sentait alors les Rémois capables d'imploser à tout moment. D'ailleurs, sur une nouvelle poussée artésienne, la frappe de Sotoca semblait franchir la ligne, avant que Banza ne transforme l'effort du gardien rémois pour sortir le ballon de son but en intervention insignifiante (64e). 

Malheureusement, la VAR intervenait dans le mauvais sens pour le RC Lens. Non seulement, la frappe de Sotoca n'avait pas entièrement franchie la ligne. Mais en plus, Banza était en position de hors-jeu au moment d'effectuer victorieusement la deuxième tentative lensoise pour tromper Rajkovic. "Des matches comme ça, on doit les gagner 100% du temps", déplorait Franck Haise, après la rencontre. "Quand on sort d'un match comme ça et qu'on se dit que l'on n'a pris qu'un point, il y a vraiment beaucoup de regrets !" 

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d’utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Avant la suite de la 25e journée dimanche, les Lensois conservent néanmoins leur sixième place au classement. Et cela constitue un beau lot de consolation pour les Sang et or. "On continue à progresser", soulignait d'ailleurs Jean-Louis Leca, après la rencontre. "Et c'est ça le plus important. On continue à être ce que l'on est. On ne lâche rien, on n'abdique pas, même en étant menés 1 à 0. Après il y a des soirs où ça nous sourit moins. Mais face à Reims, c'est un match plus que référence dans le contenu".      

Choix de la station

À venir dansDanssecondess