Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La saison 2020-2021 du Racing Club de Lens en Ligue 1

Ligue 1 : Les Sang et Or poussent Lyon au bord de la fosse aux lions

- Mis à jour le -
Par , , France Bleu Nord

En décrochant un résultat nul face à Lyon (1-1), les Sang et Or ont confirmé que leur classement en Ligue 1 (5e) n'était pas dû au hasard. Mieux, ils ont rivalisé dans le jeu avec un des quatre ténors du championnat. Au passage, ils éjectent leur adversaire du soir du podium de la Ligue 1.

A l'image de ses partenaires, Jean-Louis Leca a réalisé un match solide face à Lyon. Le gardien lensois ne s'est incliné qu'à dix minutes du terme de la rencontre sur un but chanceux de Lucas Paqueta
A l'image de ses partenaires, Jean-Louis Leca a réalisé un match solide face à Lyon. Le gardien lensois ne s'est incliné qu'à dix minutes du terme de la rencontre sur un but chanceux de Lucas Paqueta © AFP - François Lo Presti

"Nous avons hissé notre jeu au niveau de Lyon !" Le constat de Franck Haise était sans appel, quelques minutes après le résultat nul de son équipe face à l'Olympique lyonnais (1-1). Toujours dans la retenue, comme à son habitude, le coach lensois avait pourtant de quoi jubiler. Car non seulement, son équipe venait de confirmer sa cinquième place au classement de la Ligue 1, quels que soient les résultats de dimanche, mais en plus, elle venait de pousser d'un des quatre ténors de la Ligue 1 dans ses derniers retranchements, mais aussi en dehors du podium de la Ligue 1.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d’utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

"C'était un beau match à voir", soulignait pour sa part, Jean-Louis Leca. "Avec du jeu et deux équipes portées vers l'avant".  Avant de souligner la seule ombre au tableau de la soirée : "Dommage de ne pas avoir gardé ce petit but d'avance". Mais le capitaine lensois voulait rester lucide : "Nous sommes tombés contre une belle équipe qui nous a quand même acculé à certains moments du match"

Le but de Doucouré logiquement refusé 

"On peut aussi être fier de notre dixième match sans défaite en Ligue 1", ajoutait Franck Haise.  Un coach lensois qui reconnaissait que le premier but de la rencontre inscrit par Cheick Doucouré avait été légitimement refusé par Benoît Millot, l'arbitre de la rencontre. "C'est dur à encaisser mais il a été touché par le bras de Flo Sotoca. Donc il a été logiquement refusé." Un règlement qui devrait changer la saison prochaine. 

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d’utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

En fait, Lyon avait voulu assommer son adversaire d'entrée, en effectuant un gros pressing durant le premier quart d'heure. Seulement voilà, dominer n'est pas marquer. D'autant que les lensois, eux, ont intelligemment laissé passer l'orage, avant de sortir les griffes. Durant toute la deuxième partie de la première période, ils se sont même montrés les plus dangereux ; Anthony Lopes devant s'employer sur une frappe remarquable de Jonathan Clauss qui aurait mérité un meilleur sort. 

Clauss encore buteur 

Mais le latéral lensois était récompensé un peu après l'heure de jeu. Grâce à une mise sur orbite de Gaël Kakuta, Clauss s'engouffrait entre Deneyer et Marcelo et ajustait Lopes entre les jambes (1-0, 65e). Dés lors, les Lyonnais prenaient énormément de risques pour revenir au score. Après les victoires de Lille à Paris (0-1) et de Monaco face à Metz (4-0), leur place sur le podium de la Ligue 1 en dépendait. 

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d’utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Il fallait attendre les derniers instants pour voir un des quatre prétendants au titre de champion de France recoller au score. Sur un ballon cafouillé par la défense lensoise, Paqueta héritait d'un contre favorable et prenait Leca sur sa droite (1-1, 81e). "On n'a pas gagné ce match pour une bonne et simple raison, c'est qu'on a manqué d'efficacité dans les deux surfaces", déplorait Rudy Garcia.   

"La fin de saison la plus palpitante à vivre"

Du côté lensois, on ne s'enflammait pas. Franck Haise ne dérogeait pas de ses principes. "On va continuer à travailler", soulignait-il. "Pour avoir la fin de saison la plus palpitante à vivre." Et surtout une fin de championnat sans pression, pour un RC Lens qui est ni plus ni moins que le promu le mieux classé de l'ensemble des championnats européens. Et pour ne pas bouder son plaisir, le RC Lens a même poussé l'OL dans la fosse aux Lions, au pied du podium de la Ligue 1. De quoi donner encore un peu plus le sourire au voisin lillois...  

Choix de la station

À venir dansDanssecondess