Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Ligue 1 : résultats, classement, direct et calendrier

Ligue 1 - Battu par Metz, le Stade Brestois est à l'arrêt

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Breizh Izel

Le Stade Brestois n'avance plus. Ce dimanche, les Ty Zefs ont enchaîné une quatrième défaite contre Metz pour la 22e journée de Ligue 1. Après avoir mené deux fois au score, les Brestois ont craqué face à des Messins revigorés par l'apport du banc.

Quatrième défaite consécutive pour le Stade Brestois, battu 4-2 à Le Blé par le FC Metz
Quatrième défaite consécutive pour le Stade Brestois, battu 4-2 à Le Blé par le FC Metz © Maxppp - Philippe Renault

C'est la pire série du Stade Brestois depuis le début de la saison. Ce dimanche, les Ty Zefs ont enchaîné une quatrième défaite de suite en s'inclinant 4-2 face à Metz à Le Blé où les Brestois ont perdu pour la deuxième fois d'affilée.

Honorat au top, Larsonneur impliqué sur deux buts

Excepté le succès face à Nice au début du mois, le Stade Brestois est désormais à l'arrêt. Pourtant, les joueurs d'Olivier Dall'Oglio ont mené deux fois au score face aux Lorrains. Honorat, trop seul pour porter les siens ce dimanche, a ouvert le score. Après un centre de Perraud et un dégagement messin plein axe, il adresse des 16m un sublime extérieur du pied pour forcer le verrou d'une équipe messine sans ambition en première période. Mais les visiteurs ont égalisé dans la foulée sur un coup franc de Boulaya. Une frappe dans l'axe du but sur laquelle Gautier Larsonneur n'est pas irréprochable.

Metz se réveille, son banc change le match

Et alors que Cardona, à la réception d'une remise de la tête de Mounié après un centre de Perraud, marque d'entrée de deuxième période, le gardien brestois refait parler de lui. Alors que Brest joue à dix après une blessure de Perraud et que Baal n'est pas encore entré, Gautier Larsonneur sort boxer le ballon alors que Pierre-Gabriel est au duel avec son adversaire. Le cuir retombe dans les pieds messins et les Lorrains égalisent encore (2-2) alors que la frappe de Sarr est déviée par le malheureux Pierre-Gabriel.

Dall'Oglio : "On doit être capable de jouer à 10 pendant trois minutes sans prendre un but, sinon ça devient inquiétant"

Revigoré par cette égalisation et enhardi en cette deuxième période, le FC Metz prend les choses en main dans le sillage des joueurs entrants. Sur une situation a priori sans danger, les Lorrains transpercent le milieu et la défense brestois en deux passes. Yade marque le troisième suivi d'un quatrième sur un pénalty.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Quand le banc messin a changé le match, Olivier Dall'Oglio regrette lui que le sien n'apporte pas grand chose depuis plusieurs semaines.

Dall'Oglio : "Les remplacements, ce n'est pas une arme qu'on a. Aujourd'hui, c'est peut-être pour ça que j'avais une réticence à les faire rentrer"

Revivre le match

La 22e journée

Le classement

Choix de la station

À venir dansDanssecondess