Football

Ligue 1 - L'Olympique de Marseille et les Girondins de Bordeaux se neutralisent (0-0)

Par Kevin Colloc et Tony Selliez, France Bleu Provence et France Bleu Vaucluse dimanche 30 octobre 2016 à 20:37 Mis à jour le dimanche 30 octobre 2016 à 22:40

Ambiance des grands soirs à l'Orange Vélodrome
Ambiance des grands soirs à l'Orange Vélodrome © Radio France - Tony Selliez

En clôture de la 11e journée de Ligue 1, l'Olympique de Marseille et les Girondins de Bordeaux n'ont pas pu se départager (0-0) ce dimanche, malgré un Stade Vélodrome qui a retrouvé des couleurs et un public chauffé à blanc.

Euphorique. Gonflé à bloc par ses supporters. L'Olympique de Marseille semblait avoir tous les atouts pour faire chuter les Girondins de Bordeaux. Dans un stade vélodrome plein comme un oeuf, l'OM de Rudi Garcia doit finalement se contenter d'un nul 0-0.

57 091 spectateurs. Un record cette saison

Bafé Gomis sorti sur blessure à l'heure de jeu

Comme à Clermont-Ferrand mercredi en Coupe de la Ligue, Rudi Garcia choisit de reconduire son schéma en 4-3-3. Surtout il maintient et Zinedine Machach et le jeune Maxime Lopez devant Lassana Diarra, au milieu de terrain. Pour Maxime Lopez, c'est une semaine à graver d'une pierre blanche ; après sa première titularisation avec le groupe professionnel à Clermont, il enchaîne cette fois avec sa première au Vélodrome, comme titulaire.

Dès la première minute, les Marseillais se mettent en évidence avec un centre, côté gauche, de Bouna Sarr dans la surface de réparation. Un ballon écarté par la défense girondine, à quelques centimètres du pied de Bafé Gomis. Florian Thauvin lui aussi tente sa chance, à la 15e minute de jeu, d'une frappe cadrée de 25 mètres, mais elle repoussée par le gardien adverse. Juste avant la mi-temps, Bouna Sarr, arrivé à toute vitesse, place une tête surpuissante, mais elle frôle seulement le poteau de Jérôme Prior.

Les supporters ont donné de la voix pendant la rencontre - Radio France
Les supporters ont donné de la voix pendant la rencontre © Radio France - Tony Selliez

Coté adverse, les bordelais choisissent une option qui aura bien gêné l'OM : un pressing très haut. Et les hommes de Jocelyn Gourvennec se montrent également dangereux, surtout en première période, entre les tentatives d'Adam Ounas, François Kamano ou encore Diego Rolan. En seconde période, les Marine et Blanc sont plus timides, et se contentent d'une frappe de Diego Contento, hors du cadre;

A la reprise justement, Florian Thauvin pour l'OM trouve les gants de Jérome Prior après une superbe frappe enroulée plein lucarne à l'entrée de la surface, initiée par le jeune Maxime Lopez.

Les Marseillais ont dû se passer de Bafé Gomis, sorti sur blessure à la 54e minute. L'action la plus dangereuse est à mettre au profit de Leya Iseka, sa frappe à ras-de-terre a frôlé le poteau bordelais de quelques centimètres (0-0, 67'). Bis repetita, quelques minutes plus tard au point de penalty, le plat du pied cette fois trop ouvert.

Avec ce résultat, l'Olympique de Marseille bascule quand même enfin en première partie de tableau, à la... dixième place. Les hommes de Rudi Garcia se déplacent à Montpellier vendredi.

Partager sur :