Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Ligue 1 : résultats, classement, direct et calendrier

VIDEOS - Ligue 1 : plombé par ses erreurs avant sa révolte, le Stade Brestois perd face à Lyon

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Breizh Izel

Le Stade Brestois s'est incliné 2-3 contre l'Olympique Lyonnais, ce vendredi, en ouverture de la 26e journée de Ligue 1. Menés 3-0 après une série de bourdes, et notamment du gardien Cibois, les Ty Zefs se sont rebellés après la pause. Mais, face à l'OL, ils partaient de trop loin.

Intercepté après un dribble sur Paqueta puis impliqué sur un pénalty après une faute sur Depay, le gardien brestois Sébastien Cibois a nagé en plein cauchemar
Intercepté après un dribble sur Paqueta puis impliqué sur un pénalty après une faute sur Depay, le gardien brestois Sébastien Cibois a nagé en plein cauchemar © Maxppp - Stéphane GUIOCHON / PHOTOPQR / LE PROGRES

Plus qu'une victoire de l'Olympique Lyonnais, c'est surtout à une défaite du Stade Brestois à laquelle on a assisté ce vendredi soir au stade Francis Le Blé en ouverture de la 26e journée de Ligue 1. Un Stade Brestois battu 2-3 par l'OL qui s'incline pour la cinquième fois de la saison à domicile.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Brest se saborde en première

Après une entame de feu et deux occasions énormes (Faivre, 14e seconde de jeu, puis Mounié, 4e minute) que Lopes a repoussé en corner, les Brestois se sont plombés. Ou plutôt le gardien Sébastien Cibois a plombé les siens en tentant un crochet dans ses six mètres. C'était passé par Hwang face à Bordeaux pour sa première titularisation en Ligue 1, ça n'est pas passé contre Paqueta pour sa quatrième titularisation en pro. Le Brésilien a ouvert le score et coupé le début de match tonitruant des Brestois.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Cibois en plein cauchemar

Qu'ils se sont eux même chargés de rendre encore plus difficile en se faisant arracher, dans les pieds de Paul Lasne, un ballon à l'angle de la surface. Deux passes plus tard, Aouar mettait le deuxième (29e), alors que Lopes avait encore arrêté une tête cadrée de Mounié peu avant.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Le Béninois, une nouvelle fois épatant, voyait une nouvelle frappe être captée avant un contre éclair lyonnais à la suite d'une balle perdue à la suite d'une touche brestoise. Lancé en profondeur, Depay pousse le ballon avant le contact sur lequel Cibois le percute (43e). Pénalty transformé et 0-3.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Chardonnet buteur puis passeur

L'heure de la révolte sonnait après la pause après des Brestois maîtres d'à peu près tout. Après une combinaison délicieuse côté gauche à la suite d'un corner, avec Perraud puis Faivre, Honorat centre en retrait en hauteur pour la tête piquée de Chardonnet (53e, 1-3). Brest se relance, est sauvé par son poteau (73e) avant de réduite encore la marque. Chardonnet passeur à la 75e minute sur un long ballon dans le dos de la défense centrale lyonnaise. Cardona ne tremble pas face à Lopes (2-3). Après dix minutes à camper sur le but lyonnais, les Brestois ne trouvent pas la solution et s'inclinent.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Une faute individuelle dont on avait déjà parlé [...] ce sont des erreurs d'amateur

Interrogé sur la boulette de son gardien à la 9e minute, Olivier Dall'Oglio rumine. "C'est une faute individuelle dont on avait déjà parlé" révèle l'entraîneur. Car le gardien avait déjà tenté, et réussi face à Hwang contre Bordeaux, le même geste pour sa première titularisation en Ligue 1. "Il y a la vidéo qui existe. _Il ne faut pas être naïf, tu es observé_. Ce sont des erreurs d'amateur, il faut qu'on fasse plus que ça dans la projection et la préparation d'un match de Ligue 1".

On sera à même de juger, mais on ne va pas juger tout de suite

De quoi maintenir ouvert le débat sur les gardiens au Stade Brestois depuis le choix fait de reléguer Gautier Larsonneur sur le banc au profit de Sébastien Cibois. "On avait dit qu'il n'y avait rien de figé par rapport à ça" rétorque ODO, "Gautier était moins bien un certain temps et Seb a pris le relais. Ce qu'il a eu à faire jusqu'à présent était plutôt bien. Après, on sera à même de juger. Mais on ne va pas juger tout de suite". Car il y a, à l'inverse, des arrêts à mettre à son crédit : au moins quatre dont trois très importants pour que les Ty Zefs se maintiennent à flots. Et aussi un poteau qui l'a sauvé.

Sébastien Cibois, une soirée en plein cauchemar

Revivre le match

La 26e journée

Le classement

Choix de la station

À venir dansDanssecondess