Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La saison 2021-2022 du SM Caen en Ligue 2

Ligue 2 (J26) : Caen se saborde à Guingamp et perd ses illusions de remontée

A Guingamp, Caen a dilapidé une avance de deux buts, et concédé un match nul (2-2) qui scelle sans doute la fin de ses espoirs de barrages en fin de saison. Au classement, le Stade Malherbe repasse 9ème, à dix points du Top 5, 11 de la zone rouge.

Les deux passes décisives de Jessy Deminguet n'auront pas suffi, Caen dilapide une avance de deux buts et concède le nul à Guingamp.
Les deux passes décisives de Jessy Deminguet n'auront pas suffi, Caen dilapide une avance de deux buts et concède le nul à Guingamp. © Maxppp - DAVID ADEMAS

Dix jours après son premier succès en championnat en 2021, Caen avait la ferme intention d'enchaîner face à un Guingamp bien mal en point (17ème). Pourtant, ce sont les Bretons qui prennent le jeu à leur compte, sans toutefois se montrer dangereux. le SMC, lui, n'a besoin que d'une occasion pour faire mouche. Sur le premier corner du match en faveur des Malherbistes, Deminguet dépose le ballon sur la tête d'Oniangué (1-0, 26').

De retour de blessure, l’Hérouvillais n’aurait pas dû être sur la pelouse au coup d'envoi. Il a remplacé au pied levé Anthony Weber, touché à la cuisse durant l’échauffement, et en a profité pour inscrire son premier but de la saison. C'est aussi la première fois que Caen inscrit un but sur corner depuis le début de l'exercice. 

L'ascenseur émotionnel

A la pause, Caen est devant, en ayant tiré une seule fois au but adverse. Trop brouillon aux abord du but de Péan, Guingamp ne mérite guerre mieux. Dès le début de la seconde période, les Normands font le break. Deminguet décale Mendy à l'entrée de la surface. L'attaquant contrôle et décoche un tir puissant qui trompe Basilio (2-0, 56'). 

Le scénario a de faux airs du match de Coupe de France remporté fin janvier par les Caennais (3-1). Davantage encore lorsque Fofana trouve le poteau. On se dit alors qu'En Avant est maudit et qu'il ne reviendra pas. C'est pourtant ce qui va se passer. Sous l'impulsion du trio Phaeton, Pierrot, Ntep, Guingamp se montre bien plus dangereux.

Pierrot réduit rapidement la marque sur un centre d'Ntep 2-1 (67'). Sur l'action, Yago et Oniangué sont en retard sur leurs vis-à-vis respectifs. Trois minutes plus tard, Court concède bêtement un coup franc en détournant volontairement un centre lointain du bras. MChangama dépose le ballon à l'entrée de la surface sur la tête de Romao qui le prolonge d'une tête renversée. Au deuxième poteau, Niakaté surgit pour égaliser, à la limite du hors-jeu (2-2, 71'). 

Le ventre mou

La fin de match est totalement en faveur des locaux, qui poussent et oblige Péan à réussir plusieurs arrêts décisifs pour palier les errements de ses défenseurs. Au final, Caen s'en sort même plutôt bien en décrochant le point du nul dans un match où les deux équipes seront ressorties frustrées. 

Le point du nul permet à Caen de revenir dans la première partie du classement. Avec 34 unités au compteur après 26 matchs, Caen pointe à la 8ème place, dix points derrière le Top 5, 11 devant la zone rouge, en plein dans le ventre mou. 

Le chiffre : 12

Caen étant sa belle série d'invincibilité face à Guingamp. Les Malherbistes n'ont plus perdu contre les Bretons depuis 12 matchs. Le dernier revers remonte à décembre 2014 (5-1).

Tops/Flops

Top : Jessy Deminguet. Auteur d’une saison pour l’heure mitigée, le natif de Lisieux a réussi à Guingamp deux passes décisives. En un match, il a doublé ses statistiques de l’année (4). Il a fluidifié le jeu et souvent été à la manœuvre des rares situations intéressantes des Malherbistes dans ce match.

Flop : Steve Yago. L Burkinabé est dépassé sur les deux buts Guingampais. Il laisse d'abord partir Ntep dans son dos sans donner l'impression de fournir l'effort nécessaire pour le rattraper et l'empêcher de centrer pour Pierrot. Sur le second but, il oublie Niakaté dans son dos. Offensivement, il a eu beaucoup de déchet sans jamais rien apporter. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess