Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : 100% AJA

Ligue 2 (J18) - L'AJA concède un nul frustrant contre Caen (1-1) mais bat son record d'invincibilité en L2

-
Par , France Bleu Auxerre

Malgré sa domination sans conteste, l'AJA n'a pu faire mieux qu'un nul contre Caen à l'Abbé-Deschamps (1-1, 18e j. L2). Un match un peu frustrant malgré les occasions, avec une expulsion côté icaunais. Les Auxerrois repassent à la 5e place du championnat.

Mathias Autret et l'AJA signent un nul frustrant (1-1) face à Caen à l'Abbé-Deschamps (18e j. L2) alors qu'ils avaient la mainmise sur la rencontre. Mais les Icaunais restent invaincus depuis 11 rencontres en championnat, record depuis la descente.
Mathias Autret et l'AJA signent un nul frustrant (1-1) face à Caen à l'Abbé-Deschamps (18e j. L2) alors qu'ils avaient la mainmise sur la rencontre. Mais les Icaunais restent invaincus depuis 11 rencontres en championnat, record depuis la descente. - Crédit photo : AJA

Quand l'AJA ne perd pas, de la frustration en ressort toujours, un peu. Car dans le jeu, les Auxerrois se procurent très souvent de grosses opportunités. Et quand ils ne plient pas la rencontre, ils sont à la portée de l'adversaire, même quand celui-ci ne montre pas grand-chose de la rencontre. C'est ce qu'il s'est passé ce mardi soir avec ce nul 1-1 contre Caen (18e j. L2).

Revivez le nul de l'AJA contre Caen (1-1) à l'Abbé-Deschamps pour la 18e journée de Ligue 2, avec Nicolas Fillon et Patrick Bonnot aux commentaires sur France Bleu Auxerre

Face à une équipe caennaise venue jouer le contre, avec deux lignes de quatre et cinq joueurs bien resserrées, les Ajaïstes ont démarré timidement une rencontre déjà bien hachée de coups de sifflets et de cartons peut-être distribués un peu trop vite (deux jaunes au bout de la 6e minute, un de chaque côté). Avant de prendre la possession en même temps que la mesure de l'adversaire, qui pourtant se procure la première grosse occasion du match, mais Nicholas Gioacchini buta sur un Donovan Léon des grands soirs (22e). Réaction immédiate de l'AJA, sur corner avec Rémy Dugimont trouvé au premier poteau de la tête qui oblige l'ancien icaunais Rémy Riou à sortir une parade exceptionnelle (28e) !

Premier poteau "Dugi" !

Les temps forts sont bien auxerrois, mais c'est à nouveau Caen, incapable pourtant de tenir le ballon, qui fait frémir un Abbé-Deschamps à huis clos : corner caennais, tête malherbiste, et sauvetage sur sa ligne de Mickaël Le Bihan au premier poteau alors que Donovan Léon était battu (33e). On retrouvera le numéro 8 icaunais et meilleur buteur de l'AJA dans son rôle de finisseur quelques instants plus tard, mais sa reprise en extension après un très bon centre de Mathias Autret terminera sur le poteau de Riou (44e). Dommage de siffler la mi-temps juste après, car l'AJA semblait sur sa lancée, avec 60,5% de possession et 11 tirs contre trois côté caennais.

Mais l'AJA va continuer son étreinte dès l'entame de la seconde période. Et après un tir acrobatique au point de penalty de Le Bihan faisant de nouveau briller le portier adverse (47e), c'est Rémy Dugimont qui enfile le costume de sauveur-buteur, comme contre Pau et Dunkerque : corner d'Hamza Sakhi au premier poteau, et "Dugi' surgit (1-0, 53e). Désormais huit buts cette saison pour Dugimont (trois en trois matches) et sept passes décisives pour Sakhi, meilleur passeur de L2.

Hésitations et égalisation

Un but qui aurait pu donner des ailes à l'AJA ? Au contraire. Torturés entre deux solutions, continuer d'attaquer ou gérer le score, même si c'est la première option qui semblait l'emporter dans les intentions, les Icaunais vont davantage reculer et laisser le ballon aux Caennais. Qui auront quelques incursions dans la surface, avant de se montrer décisifs, sur un ballon aérien en profondeur a priori anodin, dans le dos de la défense. Mais littéralement : le cuir rebondi sur le dos de Lloris, un peu en méforme depuis le début du match et qui a mal analysé la trajectoire, pour profiter à Alexandre Mendy à l'entrée de la surface. Voyant Donovan Léon un peu avancé, l'attaquant sert en retrait sur un plateau son compère Benjamin Jeannot - les deux étaient tout juste entrés en jeu en même temps - qui n'a plus qu'à marquer dans le but vide (1-1, 81e).

Une égalisation pas méritée au vu de la physionomie de la rencontre. Auxerre tentera le tout pour le tout en fin de match, mais ni Sakhi (83e) ni ce cafouillage dans la surface caennaise après ce corner (87e) ne permettront aux Icaunais de repasser devant. Ils vont même terminer le match à 10 contre 11, après une expulsion très sévère dans le temps additionnel de Gauthier Hein, auteur d'un tacle plus impressionnant que dangereux sur Hugo Vandermersch. Le Normand, au sol et se tordant de douleur, se relèvera très vite pour aller se chamailler avec l'Auxerrois qui lui avait auparavant dit le fond de sa pensée avec véhémence.

Avec ce match nul, Auxerre manque l'occasion d'aligner une troisième victoire de suite en L2, ce qui n'est plus arrivé depuis deux ans, et passe de la 4e à la 5e place. Mais d'un autre côté, les Icaunais battent leur record d'invincibilité en L2 depuis la descente, avec ces 11 matches sans défaite (six victoires, cinq nuls). Pour bonifier ce score de parité, il faudra faire un résultat à Grenoble, le 3e, samedi (15h, 19e j.) pour le dernier match de la phase aller.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess