Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : 100% AJA

Ligue 2 (J31) - Avec son quatrième nul de suite face au Havre (1-1), l'AJA reléguée à six points des playoffs

-
Par , France Bleu Auxerre

Quatrième nul consécutif pour l'AJA face au Havre à l'Abbé-Deschamps ce lundi (1-1, 31e j. L2). Pas encore largués des playoffs mais englués dans une très mauvaise dynamique, les Auxerrois ont peut-être perdu pour un bon moment leur capitaine, Birama Touré, blessé à l'épaule.

Rémy Dugimont a beau eu ouvrir le score en première période, c'est bien l'AJA qui a concédé le nul à domicile face au Havre (1-1, 31e j. L2). Plus que jamais au ralenti, les Auxerrois sont désormais à six points du Top 5 et des playoffs.
Rémy Dugimont a beau eu ouvrir le score en première période, c'est bien l'AJA qui a concédé le nul à domicile face au Havre (1-1, 31e j. L2). Plus que jamais au ralenti, les Auxerrois sont désormais à six points du Top 5 et des playoffs. - Crédit photo : AJA

Dernièrement, les matches se suivent et se ressemblent presque tous pour l'AJA. Ce 1-1 face au Havre pour cette rencontre de clôture de la 31e journée de Ligue 2 ce lundi en est le parfait exemple. Encore une partie que les Icaunais semblaient avoir en main. Mais encore un nul, le 8e en 14 rencontres depuis le début de l'année. C'est le cinquième score de parité en 2021 que les Auxerrois concèdent après avoir mené au tableau d'affichage. Il y a eu Caen (1-1), Grenoble (2-2), Amiens (1-1), Valenciennes (2-2)... et donc un nouveau partage des points face au HAC, le quatrième de suite, pour une AJA qui n'a gagné qu'une fois en huit matches. Il ne fallait pas calculer à l'aube de ce sprint final. On est pourtant bien obligés, même si le constat fait mal : les Ajaïstes, qui avaient une occasion en or de revenir à quatre points de la 5e place, synonyme de playoffs et objectif affiché du club, sont désormais relégués à six points du Paris FC. À sept journées de la fin, tout n'est pas perdu. Mais cela commence à faire beaucoup...

Revivez le match nul de l'AJA contre Le Havre (1-1) à l'Abbé-Deschamps pour la 31e journée de Ligue 2, avec Nicolas Fillon aux commentaires sur France Bleu Auxerre

Dugimont donne de l'espoir, avant la désillusion

L'AJA semble désormais incapable de résister à la pression adverse aussi faible soit-elle. Car on rappelle que le HAC, 14e de Ligue 2 à la lutte pour le maintien et plus mauvaise attaque avant la rencontre, n'a cadré aucun tir avant son penalty transformé par le capitaine havrais Alexandre Bonnet (1-1, 53e) et obtenu après un léger accrochage d'Alexandre Coeff avec Jamal Thiaré dans la surface. Une nouvelle erreur individuelle auxerroise - même si on notera la passivité collective qui amène l'action havraise - qui coûte un but après celles de Quentin Bernard et Kévin Fortuné lors du dernier match à Valenciennes. Et qui pèse lourd.

Pourtant, c'est bien l'AJA qui comptait un but d'avance à la pause. L'œuvre de Rémy Dugimont. Sur son 12e but de la saison, le vétéran (35 ans en juillet) était magistralement servi dans l'intervalle par Mathias Autret à la limite du hors-jeu et de la surface de réparation, avant de s'emmener le ballon d'un bon contrôle orienté, de fixer le portier havrais et lui glisser le cuir entre les jambes (1-0, 39e). Autret rejoint son alter ego et coéquipier Hamza Sakhi en deuxième position du classement des meilleurs passeurs du championnat, avec cette magnifique offrande qui vient éliminer quatre joueurs adverses d'un coup.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d’utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Ce genre d'éclair de génie, il n'y en a pas eu assez côté auxerrois. Même en dominant une bonne partie de la première période avec notamment deux frappes dangereuses d'Autret (25e, 34e), les Ajaïstes ont globalement eu du mal à bousculer les Havrais et surtout, à enfoncer le clou. Privilégiant souvent les solutions aériennes plutôt qu'un jeu au sol, timorée et en manque d'inspiration au moment de s'approcher des 30 derniers mètres, bien cadrée par des Normands plus dominants dans les duels et venus pour contre-attaquer, l'AJA s'est un peu laissée endormir en seconde période. Pas aidée non plus par le rythme de la rencontre rendu haché par les coups de sifflets intempestifs et souvent que dans un sens de Mathieu Vernice. 

Inquiétude pour Touré

Et sur le banc, pas plus de réaction côté Jean-Marc Furlan si ce n'est justement pour se plaindre de l'arbitrage. Un peu dépassé par les événements, pas inspiré pour ses remplacements, le coach icaunais a peut-être perdu pour plusieurs matches son milieu défensif taulier et capitaine Birama Touré, sorti sur blessure à la 67e et qui pourrait souffrir, dixit l'entraîneur, d'une "fracture de l'épaule".

Malgré tout, Auxerre a eu la balle de match dans le temps additionnel : sur une transversale de Jubal depuis le côté droit, Mickaël Le Bihan offrait une merveille de contrôle dans la course à l'entrée de la surface avant d'enchaîner une frappe rasante au premier poteau mais Mathieu Gorgelin se couchait parfaitement pour détourner in extremis. 

Au final, déception pour les Auxerrois, pas encore éliminés de la course aux playoffs. Il reste encore sept finales pour aller décrocher la timbale. La prochaine, ce sera samedi, à Niort, 13e et autre équipe qui n'a plus grand-chose à jouer cette saison. On espère ne pas déjà connaître le scenario à l'avance...

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d’utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d’utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix
Choix de la station

À venir dansDanssecondess