Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : 100% AJA

Coupe de France (8e tour) - L'AJA remaniée bat de jeunes Troyens 1-0 et recevra l'OM !

-
Par , France Bleu Auxerre

Face à une formation troyenne sans expérience et complètement remaniée, les habituels remplaçants de l'AJA alignés par Jean-Marc Furlan ont réalisé un match sérieux pour se qualifier en 32e de finale de la Coupe de France ce mardi soir. Les Icaunais accueilleront l'OM début février !

Les Auxerrois entourent François Bellugou et son numéro 4 pour le féliciter de son but victorieux face à l'Estac, qui qualifie l'AJA en 32e de finale de Coupe de France (1-0). Les Icaunais recevront l'OM début février !
Les Auxerrois entourent François Bellugou et son numéro 4 pour le féliciter de son but victorieux face à l'Estac, qui qualifie l'AJA en 32e de finale de Coupe de France (1-0). Les Icaunais recevront l'OM début février ! - Crédit photo : AJA

Dans ce duel entre équipes de haut de tableau de L2 qui avaient décidé de mettre les titulaires au frais, c'est l'AJA qui a su tirer son épingle du jeu ce mardi soir, pour le 8e tour de la Coupe de France, en battant l'Estac, 1-0. Une Coupe de France remaniée à cause de la crise sanitaire, pour des effectifs qui l'étaient tout autant à l'Abbé-Deschamps.

Revivez la qualification de l'AJA en 32e de finale de la Coupe de France contre Troyes (1-0) à l'Abbé-Deschamps, avec Nicolas Fillon et Fabien Cool aux commentaires sur France Bleu Auxerre

Hein à son avantage, Bellugou opportuniste

Alors que l'Estac avait aligné un 11 de départ de 22 ans de moyenne d'âge, sans aucun titulaire du match précédent en L2, Jean-Marc Furlan avait décidé de faire confiance aux habituels remplaçants de son équipe, hormis Birama Touré et Axel Ngando présents pour les entourer. Et plusieurs d'entre eux ont peut-être gagné quelques points dans l'optique des prochaines échéances. À commencer par Gauthier Hein. Souvent entrant en cours de rencontre en L2, l'ailier gaucher, placé sur le côté droit, a été dans tous les bons coups sans toutefois trouver la faille, que ce soit à la conclusion (7e, 23e) ou à la passe (25e). Il a aussi parfaitement combiné avec son latéral, Alec Georgen, qui lui rejouait un match avec les pros pour la première fois depuis la 1ère journée fin août.

Globalement, les Icaunais ont délivré un match sérieux. Très peu inquiétés par des Troyens forcément peu matures dans leur expression collective, sauf sur la transversale trouvée par Issiaka Karamoko (38e) et quelques contres, les Ajaïstes ont placé un coup d'accélérateur en seconde période. Et c'est François Bellugou, après un coup franc frappé par Axel Ngando et une tête d'Ousoumane Camaré détournée par le portier troyen, qui plaçait le ballon au fond des filets (1-0, 57e). Un beau symbole pour le milieu de terrain de 33 ans, seulement six matches et une titularisation cette saison. Tout l'effectif l'a enlacé par après son but, et notamment son compère du soir en charnière centrale et capitaine du soir, Samuel Souprayen, lui aussi sur la touche et qui disputait-là son premier match en 2020/2021.

AJA-OM début février, belle affiche mais à huis clos

Et ce but de Bellugou allait libérer les Auxerrois, qui enchaînaient les occasions sans parvenir à breaker (58e, 59e, 63e, 67e, 79e). Avec, très souvent, un excellent Axel Ngando à la baguette. En position de numéro 10, celui qui habituellement cette saison évolue sur un côté a fait apprécier toute sa classe et sa vista dans un match où le rythme n'était pas forcément des plus enlevés. Et après un autre événement en fin de rencontre, la rentrée de l'attaquant chinois Ji Xiaoxuan pour son premier match avec les A depuis novembre 2019, c'est l'AJA qui se qualifie au tour suivant. Et ce sera l'OM à l'Abbé-Deschamps.

La venue de Marseille pour ce 32e de finale de Coupe de France est programmée le 9 ou le 10 février. Certes, à huis clos. Et sans forcément que cette rencontre soit une priorité pour le club icaunais, qui privilégie la course à la montée, et alors que Jean-Marc Furlan a promis que le 11 aligné face à Troyes serait le même contre les Olympiens. Mais une belle affiche quand même.

Les principales actions de la rencontre

Choix de la station

À venir dansDanssecondess