Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : 100% AJA

Ligue 2 (J19) - L'AJA concède un nul regrettable dans les dernières minutes à Grenoble (2-2)

-
Par , France Bleu Auxerre

L'AJA est passé d'un 2-0 avec un penalty en sa faveur à l'heure de jeu à un match nul 2-2 sur le terrain de Grenoble avec un expulsé. Si les Auxerrois l'avaient emporté, ils seraient 2e de L2 pour cette 19e journée. Ce samedi, ils restent finalement 5e, et sur 12 matches sans perdre.

L'AJA revient de Grenoble avec le point du nul (2-2) mais peut nourrir des regrets : les Icaunais menaient 2-0 et ont obtenu un penalty à l'heure de jeu, que n'a pu marquer Mickaël Le Bihan. Avant de prendre la marée. Les Ajaïstes sont 5e de L2.
L'AJA revient de Grenoble avec le point du nul (2-2) mais peut nourrir des regrets : les Icaunais menaient 2-0 et ont obtenu un penalty à l'heure de jeu, que n'a pu marquer Mickaël Le Bihan. Avant de prendre la marée. Les Ajaïstes sont 5e de L2. - Crédit photo : AJA

Un match au scénario fou. Et des regrets. Au stade des Alpes ce samedi, les Icaunais ont bien cru atteindre les sommets, avant de redescendre sur terre. Ils menaient 2-0 avec la balle du 3-0 dans les pieds de Mickaël Le Bihan à l'heure de jeu, qui écrasait trop son penalty, détourné par le portier grenoblois. Avant de s'incliner à deux reprises dans les derniers instants pour concéder le nul 2-2. Certes, Grenoble était, avant cette 19e journée de Ligue 2, la deuxième meilleure équipe à domicile, la meilleure défense chez elle (quatre buts encaissés seulement). Mais l'AJA, en ne gagnant pas, manque l'occasion de s'installer à la 2e place du classement.

Revivez le nul de l'AJA contre Grenoble (2-2) au stade des Alpes pour la 19e journée de Ligue 2, avec Nicolas Fillon et Lucien Denis aux commentaires sur France Bleu Auxerre

Le Bihan se remet à marquer

Tout était pourtant parfaitement lancé pour les Ajaïstes. La première période fut assez équilibrée, entre des Grenoblois très appliqués au pressing et agressifs, et des Icaunais rapides en contres et au jeu chatoyant par moment. C'est justement sur une attaque éclair que Mathias Autret se signalait, bien lancé en une touche par Mickaël Le Bihan, mais sa frappe d'entrée de surface trouvait plein axe le gardien du GF38 Brice Maubleu en deux temps (16e). 

Mais peu après, changement de rôles : Autret pour la passe cachée à l'entrée de la zone de vérité, côté gauche. Le Bihan rentre, donne le tournis à Adrien Monfray en crochetant deux fois le défenseur grenoblois, avant de placer une mine du gauche sous la barre (0-1, 23e). Le 14e but en 18 matches du numéro 8 de l'AJA, plus que jamais meilleur buteur de la L2, après quatre matches sans marquer. 

Et alors que le GF38 réclamait un penalty sur un contact litigieux entre Donovan Léon et Mamadou Diallo (29e), l'AJA enchaînait avec un nouveau joli mouvement collectif : centre de la droite vers la gauche de Carlens Arcus, tête d'Hamza Sakhi qui remise au point de penalty pour la reprise de Le Bihan, de peu à côté. La pause intervenait au bon moment, après deux belles interventions du gardien auxerrois sur un gros temps fort adverse (38e).

Le penalty manqué, tournant du match

Dès l'entame de la seconde période, l'AJA frappe un grand coup, avec un relais de toute beauté entre le meilleur passeur et le meilleur scoreur de la L2. Sakhi trouve Le Bihan côté gauche de la surface de réparation, qui temporise, avant de remettre d'une louche géniale au Marocain qui reprend acrobatiquement et victorieusement au point de penalty (0-2, 50e). 

Et moins de dix minutes plus tard, le fait de jeu marquant de la rencontre, le tournant du match : Hamza Sakhi s'écroule dans la zone de vérité, touché du bout du pied par Jordy Gaspar. Mais en réalité, le latéral droit grenoblois vient de se tordre la cheville et vient percuter involontairement l'Auxerrois en retombant, avant de sortir sur civière. Pas d'états d'âme de la part de Bartolomeu Varela, qui désigne le point de penalty. 

Le tireur désigné, Rémy Dugimont, est sur le banc, blessé au gros orteil (le coach a avoué l'avoir appris le matin du match). Le Bihan s'élance donc, mais sa frappe, trop écrasée, est détourné par Brice Maubleu (60e). C'est la deuxième fois, après celui à Rodez (2-2, 9e j. L2) que l'attaquant auxerrois faillit dans cet exercice. De quoi redonner du peps aux Grenoblois, d'autant que Philippe Hinschberger décide alors d'opérer quatre changements à la 63e. Peut-être l'autre tournant du match.

L'AJA plie et finit par rompre

Car les Icaunais vont encore une fois, comme contre Caen, être tiraillés entre gérer le score ou se découvrir, pour marquer le 3-0. Et à force de ne pas savoir quoi choisir, les Isérois vont en profiter.  Malgré cette superbe action entre Mickaël Le Bihan et Mathias Autret - talonnade parfaite dans la course du premier pour la frappe du second repoussée par le gardien (69e) -, les hommes de Jean-Marc Furlan reculent, cèdent du terrain et se prennent les vagues adverses. 

Et après un premier sauvetage sur sa ligne de la tête de Gautier Lloris (73e), c'est Achille Anani, limite hors jeu, qui réduit l'écart (1-2, 79e). Puis, Aly Ndom, tout juste entré sur la pelouse, se sacrifie au milieu de terrain pour une faute qui aurait pu être évitable, mais blesse du même coup le Grenoblois David Henen, obligé de sortir. Sanction logique avec le carton rouge pour le numéro 6 de l'AJA (85e). On finit donc le match à dix contre dix, puisque le GF38 a effectué l'intégralité de ses changements. Et finalement, dans le temps additionnel, c'est Loic Nestor qui vient concrétiser la domination grenobloise en égalisant d'une reprise plat du pied sur corner au point de penalty, libre de tout marquage (2-2, 90e+3).

Beaucoup de regrets donc pour l'AJA. Malgré ce 12e match de suite sans défaite (6 victoires, 6 nuls), les Auxerrois concèdent leur deuxième nul depuis le début d'année, et manquent l'occasion, s'ils avaient gagné, de s'emparer de la 2e place. Le club icaunais, 5e, devra impérativement gagner samedi prochain à l'Abbé-Deschamps face au dernier, Châteauroux, pour repartir de plus belle.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess