Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : 100% AJA

Ligue 2 (J13) - L'AJA remaniée fait match nul au Havre (1-1)

-
Par , France Bleu Auxerre

Après leur nul 1-1 contre Valenciennes à la maison, les Auxerrois ont à nouveau fait un score de parité (1-1) au Havre ce mardi soir pour la 13e journée de Ligue 2. Avec un onze largement remanié, l'AJA, qui a joué en supériorité numérique à partir de la 65e minute, peut nourrir quelques regrets.

L'AJA n'a pas fait mieux que match nul 1-1 sur la pelouse du Havre mardi soir pour la 13e journée de L2. Avec un 11 remanié, l'équipe icaunaise, qui a joué en supériorité numérique à partir de la 65e minute, a été meilleure dans le jeu.
L'AJA n'a pas fait mieux que match nul 1-1 sur la pelouse du Havre mardi soir pour la 13e journée de L2. Avec un 11 remanié, l'équipe icaunaise, qui a joué en supériorité numérique à partir de la 65e minute, a été meilleure dans le jeu. - Crédit photo : AJA

L'AJA enchaîne un deuxième nul au Havre (1-1) ce mardi soir pour la 13e journée de Ligue 2, après celui de Valenciennes samedi sur le même score. Conséquence : le club icaunais enchaîne un sixième match sans défaite en championnat (trois victoires, trois nuls), et grimpe de la 6e à la 5e place avant de recevoir Niort samedi.

Écoutez le résumé de Le Havre-AJA avec le nul 1-1 au stade Océane pour la 13e journée de Ligue 2, avec Nicolas Fillon aux commentaires sur France Bleu Auxerre

Ce match au stade Océane, où l'AJA n'a donc jamais gagné en neuf rencontres (sept défaites, deux nuls) laissera quelques regrets, même si l'équipe alignée par Jean-Marc Furlan, déjà privé de Birama Touré et Kévin Fortuné (blessés) n'avait rien de l'équipe-type. Sur le banc : Carlens Arcus, Quentin Bernard, Hamza Sakhi, Rémy Dugimont, que des titulaires en puissance. Et sur le terrain au coup d'envoi, plusieurs joueurs pas habitués aux titularisations : Kenji-Van Boto (3e titularisation), Aly Ndom (deuxième titularisation) François Bellugou (1ère titularisation et capitaine)... Sachant qu'Alexandre Coeff a dépanné latéral droit, et que Gauthier Hein, pas toujours titulaire, était lui aussi aligné. Un onze pour "faire tourner" comme avait prévenu le coach icaunais avant la rencontre.

Des regrets, parce que l'AJA a dominé la rencontre au niveau des intentions et de la possession (62,3%). Face à une équipe havraise 12e, en manque de confiance car restant sur trois défaites de suite, les Ajaïstes ont finalement ouvert la marque en fin de première période, à la 39e minute : tacle offensif d'Ndom au milieu de terrain, accélération d'Hein pour servir dans l'intervalle à la perfection Mathias Autret, qui remporta son duel avec le portier du HAC Mathieu Gorgelin (0-1). 4e réalisation de la saison et deuxième but en deux matches pour le n°29 de l'AJA qui a été exemplaire sur la pelouse normande, au four et au moulin dans l'organisation et dans le replacement. Et le passeur, Hein, a lui aussi montré qu'il était plus en jambes que lors du tout début de saison en ouvrant son compteur stat'.

Il y avait peut-être de la place pour l'emporter au Havre

Mais après la pause, l'AJA fut cueillie à froid : ouverture en profondeur pour Jamal Thiaré qui s'offre un duel face à Donovan Léon, remporté par le gardien auxerrois... mais le ballon est contré par Gautier Lloris qui revenait défendre, et qui marque contre son camp (1-1, 49e). Un coup de billard qui a laissé pâlots les Icaunais pendant un petit moment, avant que le sort choisisse un autre camp. 65e minute : le milieu de terrain Himad Abdelli, l'un des plus actifs côté HAC, écope d'un deuxième carton jaune pour simulation, synonyme de rouge. Et dans la foulée, c'est le coach havrais Paul Le Guen qui est exclu, pour avoir contesté de manière trop véhémente la décision de Bartolomeu Varela.

Une double exclusion dont n'aura finalement pas profité l'AJA, malgré plusieurs ballons chauds dans la surface où se trouvait un Mickaël Le Bihan pas assez sollicité (33 ballons, moins que Donovan Léon, qui en a touché 37). C'est même Le Havre, qui se procura la plus grosse occasion de la seconde période, avec ce poteau de Jamal Thiaré juste après la pluie de carton rouge (67e).

On n'aura pas assisté à un match flamboyant de la part de l'AJA, qui grimpe donc de la 6e à la 5e place, poursuit sa série d'invincibilité mais avait la place pour l'emporter. Jean-Marc Furlan, en concernant davantage ses habituels remplaçants, a fait un pari sur l'avenir. En espérant que celui-ci s'avère payant sur la durée.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess