Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football DOSSIER : Le FC Sochaux Montbéliard en Coupe de France

Coupe de France - Sochaux s'incline 1-0 devant Marseille en demi-finale

mercredi 20 avril 2016 à 18:59 - Mis à jour le mercredi 20 avril 2016 à 22:54 Par Blandine Costentin et Aude Raso, France Bleu Belfort-Montbéliard, France Bleu Besançon, France Bleu Provence et France Bleu

Sochaux s'est fait battre par Marseille 1-0 ce mercredi, en demi-finale de la Coupe de France. Ce sont les Olympiens qui affronteront le PSG en finale, le 21 mai, au stade de France. Revivez la soirée foot avec France Bleu.

Sochaux trébuche en Coupe de France face à l'OM.
Sochaux trébuche en Coupe de France face à l'OM. © Maxppp -

Sochaux, France

Sochaux ne disputera pas la finale de la Coupe de France. Les jaune et bleu se sont fait battre 1 but à 0 (but de Thauvin), ce mercredi, à l'issue d'une demi-finale face à un autre club en souffrance, l'Olympique de Marseille. L'OM rencontrera le PSG au Stade de France le 21 mai.

L'après-match : "merci pour ce moment"

Au début de sa conférence de presse, Albert Cartier a la gorge serrée. Il remercie "tous les joueurs qui ont pris part à cette aventure" de la Coupe de France. Le coach sochalien reconnaît le "manque de gnac" de l'équipe en seconde période. Maintenant, place au championnat, "il faut être sérieux" : il y a quatre matchs et un maintien à assurer.

Albert Cartier n'oublie pas les jeunes joueurs sochaliens qui sont encore engagés en Coupe dans leur catégorie.

Pour l'entraîneur marseillais Franck Passi, qui a pris le relais de Michel en catastrophe, à la veille de la rencontre, cette victoire compte double : "On a relevé un défi... face à une belle équipe". Il reconnaît que son équipe a été plutôt transparente en première période, mais que sur la fin de la deuxième, elle "mérite sa victoire".

Du côté des supporters, évidemment, c'est la déception qui domine, surtout après un si beau parcours, mais il n'y a pas d'amertume"Merci Sochaux" dit Théo. "Mon plus beau souvenir ? L'arrivée du bus des joueurs...". Un autre supporter ajoute : "On a fait une belle épopée ! Et les joueurs sont motivés : ce maintien, on va l'avoir !"

On a retrouvé notre équipe ! On ne regrette rien" - des supporters

"Le but marseillais nous a coupé les jambes", reconnaît ce supporter des jaune et bleu, "mais on ne regrette rien. Et maintenant, il y a le championnat".

"Il n'y avait qu'une équipe sur le terrain en première période" note Laurent, un fidèle d'entre les fidèles, "mais on a retrouvé notre équipe et on va repartir !"

Sochaux-Marseille : c'est fini et c'est l'OM qui l'emporte

Sochaux s'incline 1 but à 0.

88e minute, Cacérès rate un coup franc. Quel dommage, il était face au but de Steve Mandanda... Des spectateurs commencent à quitter les travées de Bonal.

83e minute de jeu, il faut tout donner pour égaliser et emmener Marseille en prolongation, mais la frustration gagne les jaune et bleu, alors que les Olympiens sont plus sereins et gèrent leur avance.

72e minute, le FCSM montre qu'il peut mettre l'OM en difficulté, mais ne concrétise pas. Rien n'est perdu en tout cas !

64e minute de jeu : les jaune et bleu souffrent. Les supporters veulent "y croire jusqu'au bout", avec l'entrée de Florin Bérenguer et Yannis Mbombo.

Pendant ce temps, le FC Sochaux a fait les comptes : il y a exactement 19.964 spectateurs au stade Bonal pour cette demi-finale de Coupe de France. A quelques dizaines de spectateurs près, on ne bat pas de record.

49e minute de jeu : Florian Thauvin marque pour Marseille et contre le cours du jeu. Un rappel : contre Nantes, lors du tour précédent, le FCSM était mené avant de renverser la vapeur et de s'imposer. Mais le coup est rude et il faut remonter. Et les Olympiens, eux, sont relancés.

Début de la seconde mi-temps et le kop nord de Bonal met la pression sur les Marseillais.

A l'issue de la première période, le score est toujours de 0-0 mais les Sochaliens ont dominé la mi-temps. Les Marseillais manquent de fond de jeu. Evidemment, comme Marseille est en Ligue 1, son manque de réussite en fait la cible favorite des réseaux sociaux, surtout du point de vue des supporters des jaune et bleu, mais pas seulement.

Une demi-heure de jeu : le FCSM est toujours bien et tient la dragée haute aux Marseillais. Les jaune et bleu prennent même l'ascendant sur les bleu et blanc, selon Hervé Blanchard. Mais le score est toujours de 0-0.

Nos commentateurs Jérémie Pignard et Hervé Blanchard de France Bleu Belfort Montbéliard, ainsi que Sébastien Daucourt sont concentrés et passionnés.

Jérémie Pignard, Sébastien Daucourt et Hervé Blanchard pour Sochaux-OM. - Radio France
Jérémie Pignard, Sébastien Daucourt et Hervé Blanchard pour Sochaux-OM. © Radio France - Aude Raso

Au bout de 10 minutes de jeu, on ne sent pas de réelle différence entre les deux formations qui évoluent dans deux divisions différentes. Dans les tribunes, la liesse est totale.

Teddy Richert, emblématique gardien des années 2000 pour le FCSM, a donné le coup d'envoi de la rencontre.

L'avant-match : France Bleu sur le parvis du stade Bonal

Une grande soirée de football, mais aussi un moment convivial : près de 20.000 spectateurs prêts à rugir de bonheur.

Les grands noms du FC Sochaux défilent au micro de France Bleu, comme Camel Meriem. Formé à Sochaux, il a aussi porté le maillot de l'OM.

Si Sochaux reste sur cette dynamique... c'est jouable" - Camel Meriem

Camel Meriem se prête aussi au jeu du dribble :

L'effectif du FCSM :

  • Olivier Werner 
  • Jeando Fuchs
  • Pierre Gibaud
  • Jérôme Onguéné
  • Florian Tardieu
  • Johann Ramaré
  • Moussa Sao
  • Florian Martin
  • Sekou Cissé
  • Karl Toko-Ekambi
  • Julien Faussurier

Remplaçants :

  • Florin Bérenguer
  • Yannis Mbombo
  • Thomas Robinet
  • Marco Ilaimaharitra
  • Raphaël Cacérès

L'effectif de l'Olympique de Marseille

  • Steve Mandanda
  • Karim Rekik
  • Rolando
  • Benjamin Mendy
  • Javier Manquillo
  • Alaixys Romeo
  • Abou Diaby
  • Georges-Kévin Nkoudou
  • Florian Thauvin
  • Michy Batshuayi
  • Steven Fletcher

Elle n'est pas belle la pelouse du stade Bonal ? Même l'OM a l'air de l'apprécier :

Une star à notre micro : Teddy Richert. L'ancien gardien des jaune et bleu donnera le coup d'envoi du match, à 21 heures. Il a vécu la victoire sochalienne en finale de la Coupe de France en 2007, face à... l'OM.

Quand on est Marseille et que l'on joue à Sochaux, on n'est jamais favori" - Teddy Richert

Au micro : Hervé Blanchard, Jérémie Pignard, Nicolas Salin en compagnie de Sébastien Daucourt de L'Est Républicain. Nicolas Wilhelm est lui avec les supporters dans les tribunes. Dans les mains d'Hervé Blanchard, le ballon jaune et bleu qui sera offert à celui qui dribblera le mieux.

Lire aussi : Coupe de France - Sochaux veut encore dompter Marseille

Vivez en direct l'avant-match et la rencontre Sochaux-Marseille