Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : 100% AJA

Ligue 2 (J22) - Deuxième défaite de suite pour l'AJA en manque d'efficacité chez le leader troyen

-
Par , France Bleu Auxerre

Dominés une partie de la rencontre par les leaders du championnat, les Auxerrois sont passés tout proche de signer le nul à Troyes mais s'inclinent face à l'Estac (3-1). Deuxième défaite de suite pour les hommes de Jean-Marc Furlan, une première. Et leur 5e place est plus que jamais menacée.

Malgré la réduction de l'écart de Kévin Fortuné, l'AJA a manqué d'efficacité pour venir chercher un résultat positif chez le leader, Troyes. En perdant 3-1, les Icaunais enchaînent une deuxième défaite de suite. Et leur 5e place est menacée.
Malgré la réduction de l'écart de Kévin Fortuné, l'AJA a manqué d'efficacité pour venir chercher un résultat positif chez le leader, Troyes. En perdant 3-1, les Icaunais enchaînent une deuxième défaite de suite. Et leur 5e place est menacée. - Crédit photo : AJA

Une équipe en perte d'efficacité. Voilà le constat après les cinq premiers matches de championnat de l'année côté AJA, une série conclue par une défaite, la deuxième de suite, chez l'Estac, le leader de la L2, pour cette 22e journée. Même dominés, les Auxerrois ont pourtant failli égaliser en seconde période, mais la réussite fuit actuellement les Icaunais. Qui s'inclinent 3-1 pour ce derby au sommet.

Revivez la défaite de l'AJA contre Troyes (3-1) au stade de l'Aube pour la 22e journée de Ligue 2, avec Nicolas Fillon et Clément Goux aux commentaires sur France Bleu Auxerre

Le début de match a néanmoins été équilibré. Agressifs et efficaces au niveau du pressing et du contre-pressing, très hauts sur le terrain, les Ajaïstes ont livré un bon premier quart d'heure, à l'inverse de celui réalisé la semaine passée à Clermont. Si le gardien Donovan Léon s'est signalé par une sortie pleine d'autorité dans les pieds de Yoann Touzghar (13e), c'est ensuite le portier adverse, Gauthier Gallon, qui s'interpose face à Mickaël Le Bihan (15e). Mais sur un mauvais renvoi de la défense auxerroise sur corner et ce dégagement des poings de Léon, le milieu troyen Tristan Dingomé décoche à l'extérieur de la surface une superbe frappe extérieur pied gauche, qui finit côté opposé petit filet (1-0, 28e). Le premier tir cadré des Troyens, et le 14e buteur différent pour l'Estac. C'est dire que le danger peut venir de n'importe quel côté…

La tête dans le sac, les Icaunais vont alors subir les vagues successives de l'Estac. Certaines plus dangereuses que d'autres, comme sur cette tête de Dylan Chambost tout d'abord (31e), pas cadrée face au but vide. Puis, sur un centre de Dylan Saint-Louis, le long de la transversale de Léon, que personne côté troyen ne reprend (41e). Mais c'est finalement Le Bihan qui fit parcourir un petit frisson en fin de première période sur une tête au-dessus du but aubois, après un bon centre de Carlens Arcus (44e). L'AJA rentrait aux vestiaires à la pause, menée au tableau d'affichage, mais aussi au niveau de la possession (41,6%), sans avoir pu cadrer un seul de ses six tirs.

Manque de réussite pour les Auxerrois

En seconde période, la fatigue aidant, les espaces deviennent beaucoup plus béants, d'un côté comme de l'autre. L'AJA sera à nouveau dominée dans la maîtrise du cuir, mais ses contres vont s'avérer rondement menés. Sans toutefois se conclure de la meilleure des manières. Symbole de cette inefficacité, Mickaël Le Bihan, peu en réussite pour marquer ces derniers temps. Auteur d'un but sur ses six derniers matches, le goleador de la L2 (14 réalisations), un peu esseulé en pointe, aurait pu briller sur cette superbe passe cachée de Mathias Autret dans la surface. Le numéro 8 de l'AJA, hésitant un premier temps, se décide du gauche, mais Gauthier Gallon sort sa tentative d'un magnifique arrêt du pied (53e). Le gardien troyen va se signaler à nouveau, sur un tir de Gauthier Hein bien stoppé sur sa ligne (59e).

Vint ensuite le second tournant du match, après l'occasion manquée de Le Bihan : l'ogive d'Hamza Sakhi sur le poteau des 20 mètres après une magnifique remise d'Arcus d'une aile de pigeon en talonnade (61e). Et passé ce temps fort auxerrois, Troyes va de nouveau imposer son rythme. Après un génial coup franc de Maxime Barthelmé excentré à droite sur l'arrête de Donovan Léon (70e), c'est Rayan Raveloson qui vient crucifier le gardien ajaïste après au mauvais renvoi plein axe - comme sur le premier but - en dehors de la surface d'Alexandre Coeff (2-0, 75e).

Les Icaunais dans le dur

Le but de l'espoir pour l'AJA, celui de la réduction de l'écart, intervenait quelques minutes plus tard : tête de Rémy Dugimont entré auparavant, pour Kévin Fortuné au second poteau, qui pousse le cuir derrière la ligne sur son premier ballon (2-1, 79e), seulement 18 secondes après sa sortie de banc ! On pensait vivre dix dernières minutes de folie, mais l'Estac, meilleure possession de balle de L2 (58,1% sur l'ensemble du match), parvenait à maîtriser les ardeurs adverses. Pour finalement planter en contre, grâce à Alimami Gory. Bien lancé en profondeur par Barthelmé, l'attaquant troyen évite le tacle de Coeff pour tromper Léon, battu trois fois ce soir (3-1, 90e+1).

Alors qu'ils restaient sur 13 matches de suite sans défaite en L2, les Icaunais enchaînent leur deuxième défaite d'affilée en championnat. Leur deuxième face à un concurrent direct pour la montée, après celle chez le 3e, Clermont (1-0, 21e j.). Ils ont par moments su déstabiliser cette belle équipe troyenne, mais ont trop raté d'occasions de la punir sur leurs temps forts. On sent aussi que physiquement, les Icaunais piochent un peu. Même s'ils ont remporté la majorité des duels (65,6%), ils ont aussi couru beaucoup moins que leurs adversaires : 123,8 km parcourus pour les Troyens, c'est sept de plus que les Auxerrois, un écart assez conséquent à ce niveau. 

Avec cinq points pris sur 15 possibles, l'AJA, qui tourne au ralenti en 2021, voit sa 5e place menacée par le Paris FC, 6e et désormais à égalité de points (36), et par Valenciennes 7e avec 34 unités. Il faudra vite se remobiliser pour accueillir Toulouse mardi (20h). Car le 2e de L2, désormais meilleure attaque, vient de gagner contre les Clermontois (3-2). Et n'a plus perdu depuis 12 matches.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Choix de la station

À venir dansDanssecondess