Football

Qualifications Mondial 2018 : Lacazette, Zouma et Sissoko sont de retour, toujours pas de Benzema

Par Thibaut Lehut, France Bleu jeudi 18 mai 2017 à 12:58 Mis à jour le jeudi 18 mai 2017 à 15:04

Didier Deschamps, sélectionneur de l'équipe de France de football, en conférence de presse.
Didier Deschamps, sélectionneur de l'équipe de France de football, en conférence de presse. © Maxppp -

Didier Deschamps a dévoilé jeudi sa liste de Bleus pour les trois matches de juin, dont un crucial Suède-France sur la route du Mondial-2018. Suivez sa conférence de presse en direct, à partir de 14h.

Le sélectionneur de l'équipe de France de football a dévoilé, ce jeudi, sa liste de joueurs retenus pour les trois matchs de juin, dont un Suède-France déterminant dans la course à la qualification pour le Mondial 2018.

  - Aucun(e)
-

Cette liste de 26 joueurs marque notamment le retour de l'attaquant Alexandre Lacazette au détriment de Kevin Gameiro. Le Lyonnais termine une saison où il s'est montré régulier (26 buts en 29 matchs de Ligue 1). Idem pour le milieu Moussa Sissoko, qui est de nouveau appelé et éjecte du groupe Tiémoué Bakayoko. À souligner enfin le retour du défenseur Kurt Zouma, malgré ses difficultés à retrouver son niveau après une longue blessure.

Les Monégasques largement présents

La jeunesse dorée de Monaco, récompensée du titre de champion de France mercredi, avait massivement investi Clairefontaine lors du dernier rassemblement en mars. Et les jeunes Monégasques sont toujours là, les pépites offensives Kylian Mbappé et Thomas Lemar comme les latéraux Djibril Sidibé et Benjamin Mendy.

Si le groupe est globalement stable par rapport à celui de mars, quelques aménagements apparaissent en défense. Dans l'axe, le vice-capitaine des Bleus Raphaël Varane, qui était forfait en mars, fait sans surprise son retour aux côtés des habituels Laurent Koscielny, Samuel Umtiti et Presnel Kimpembe, et du revenant Zouma, au détriment d'Adil Rami. Sur les côtés, le forfait de Layvin Kurzawa (opéré d'une pubalgie) fait les affaires de Lucas Digne à gauche. A droite, Djibril Sidibé sera secondé par Christophe Jallet plutôt qu'un autre trentenaire comme Bacary Sagna.

Pas de Benzema, "le groupe a un équilibre"

Toujours pas de Karim Benzema, en revanche. "L'équipe de France s'est construite avant l'Euro, elle s'est consolidée à travers la compétition où on a réussi à arriver en finale", a expliqué le sélectionneur, estimant avoir "un groupe avec un équilibre, une harmonie". "Je suis l'unique décideur et je prends des décisions dans un cadre sportif. J'ai toujours considéré que le collectif était au-dessus de tout. A chaque liste, je prends le temps d'analyser, de réfléchir avec mon staff. Je choisis, j'assume mes choix. C'est toujours dans le sens de ce que je pense bien pour l'équipe de France", a-t-il conclu sur le sujet.

L'attaquant du Real Madrid a de nouveau étalé dans L'Equipe de mercredi son amertume accumulée depuis l'affaire de la sex-tape et sa mise à l'écart en octobre 2015. Il a, dans cet entretien, à nouveau sommé Deschamps de se justifier en tête-à-tête.

Deux semaines séparent la révélation de cette liste, peut-être élargie, du match amical contre le Paraguay, le 2 juin à Rennes. Mais, plus que face à l'Angleterre le 13 juin au Stade de France, encore en amical, il s'agira d'être d'attaque le 9 juin à Stockholm contre la Suède, dauphine des Bleus dans leur groupe de qualifications (10 et 13 points). Seule la première place du groupe est directement qualificative pour le Mondial de l'an prochain.