Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La disparition d'Emiliano Sala

Disparition d'Emiliano Sala : les Girondins de Bordeaux démentent "formellement" avoir réclamé l'argent du transfert

-
Par , France Bleu Gironde

Bordeaux, qui devait toucher 50% du montant du transfert de l’Italo-Argentin à Cardiff, se défend d'avoir entrepris la moindre démarche auprès du FC Nantes.

La photo d'Emiliano devant la Jonelière, le centre d'entraînement du FC Nantes.
La photo d'Emiliano devant la Jonelière, le centre d'entraînement du FC Nantes. © Maxppp - Maxppp

L’information avait été publiée par le journal nantais Presse Océan samedi et avait depuis, alimenté quelques échanges entre supporters des deux clubs sur les réseaux sociaux.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Ce dimanche, dans un communiqué, le club girondin "dément formellement l’information parue dans le journal Presse Océan selon laquelle le club aurait réclamé son « dû » à l’occasion du transfert d’Emiliano Sala. Dans les tristes circonstances actuelles les Girondins de Bordeaux expriment leur soutien à la famille et aux proches d’Emiliano Sala."

Lors de son transfert chez les Canaris, les Girondins avaient négocié un pourcentage de 50% du montant de la revente du joueur et devaient donc récupérer environ huit millions d’euros sur la transaction entre Nantes et Cardiff.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess