Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Disparition d'Emiliano Sala : "Un type bien, un combattant" selon le Manchois Jean-François Fortin

Après la disparition de l'avion transportant le footballeur argentin Emiliano Sala au large des îles anglo-normandes, l'ancien patron du Stade Malherbe de Caen Jean-François Fortin a fait part de sa tristesse, saluant un joueur "que tous les présidents de club rêvent d'avoir dans leur formation".

L'Argentin Emiliano Sala a porté le maillot caennais lors de la saison 2014-2015
L'Argentin Emiliano Sala a porté le maillot caennais lors de la saison 2014-2015 © Maxppp - RICHARD DE HULLESSEN

La disparition de l'avion transportant l'ancien attaquant du Stade Malherbe de Caen Emiliano Sala a été vécue comme un choc en Normandie. L'attaquant argentin de 28 ans n'est resté que six mois dans le club rouge et bleu, mais il a laissé le souvenir d'un "type bien, avec lequel j'avais de très bonnes relations, un combattant, un joueur de club", confie l'ancien président caennais, Jean-François Fortin.

"Je pense que tous les présidents de clubs rêvent d'avoir dans leur formation des garçons de cette qualité, à la fois de footballeur mais aussi humaines" - Jean-François Fortin, ancien président du SM Caen

Emiliano Sala n'a joué que treize matchs de Ligue 1 sous le maillot du SM Caen mais le passage de l'attaquant argentin a marqué le club normand. "J'avais conservé quelques relations avec lui. On profitait de jours de rencontres, de matchs amicaux, de championnat ou de coupe pour parler de sa carrière, de son évolution", se souvient Jean-François Fortin. 

L'Argentin venait tout juste de s'engager avec le club gallois de Cardiff, qui évolue en Premiere League. "Quel malheur de voir que cette catastrophe lui arrive au moment où il atteignait un niveau très mérité", souligne l'ancien patron du club normand. 

n

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu