Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : 100% Verts

Maradona : "On nous a enlevé notre dieu" réagit Oswaldo Piazza

-
Par , France Bleu Saint-Étienne Loire

Oswaldo Piazza, la légende argentine de l'AS Saint-Étienne s'est confié après le décès de Diego Maradona disparu ce mercredi à l'âge de 60 ans.

Oswaldo Piazza
Oswaldo Piazza © Maxppp - Yves Salvat

Toujours aussi aimable, affable et disponible, Oswaldo Piazza, aujourd'hui retiré en Argentine à Buenos Aires, nous a raconté son émotion à l'annonce du décès de Diego Maradona. C'est tout un pays qui pleure la disparition d'un dieu.

Pour l'ancien défenseur Verts (1972 - 1979), la disparition de Diego Maradona est plus que celle d'une légende du football : "On nous a retiré notre dieu. Ici c'est la folie totale et j'ai même un peu peur car beaucoup de gens ne portent pas de masques. C'est la folie et pas seulement à Buenos Aires mais aussi dans toutes les provinces. Les gens pleurent beaucoup. Ils sont très tristes et ressentent une grande absence. C'était notre dieu qui faisait des gestes pour nous protéger". 

"On peut comprendre ses nombreux excès"

Oswaldo Piazza et Diego Maradona ce sont des destins qui se sont croisés sans jamais vraiment se rencontrer. Ils ont 13 ans d'écart et un quartier en commun : Lanus. Lieu de naissance de Diego et premier club professionnel d'Oswaldo Piazza entre 1967 et 1972. Un quartier très pauvre de la province de Buenos Aires. "Diego a grandi dans un bidonville avec souvient rien à manger. Ses parents ont fait ce qu'ils pouvaient pour l'élever lui et ses sœurs. Quand il a accédé à la notoriété, la première chose qu'il a fait c'est de mettre les siens à l'abri. Ensuite il a bouffé la vie. Diego est mort à 60 ans mais c'est comme s'il avait vécu trois vies. Alors oui il y a eu des excès mais aujourd'hui si notre pays est connu dans le monde c'est grâce à lui".

-
- © Visactu
Choix de la station

À venir dansDanssecondess