Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Dispositif de sécurité renforcé au stade Marcel Picot pour ASNL - Le Havre

-
Par , France Bleu Sud Lorraine
Tomblaine, France

Pour le premier match après les attentats de Paris, le stade Marcel Picot verra son dispositif de sécurité augmenté ce samedi pour la réception du Havre en Ligue 2 de football. Il y aura 180 stadiers notamment.

La sécurité sera renforcée au stade Marcel Picot
La sécurité sera renforcée au stade Marcel Picot © Maxppp

Deux semaines après les attentats de Paris, l'AS Nancy Lorraine va retrouver ce samedi son stade pour la 16e journée de Ligue 2 de football. Nancy, en tête du classement, reçoit le Havre, 4e. Pour cette première à Picot depuis la mise en place de l'état d'urgence, le dispositif sécuritaire autour de la rencontre a été renforcé.

Tout d'abord, les supporters havrais sont interdits de déplacement, comme tous les autres supporters de Ligue 1 et Ligue 2. La préfecture de Meurthe-et-Moselle avait pris les devants en prenant un arrêtant interdisant la venue de supporters normands au vu de la rivalité qui existe entre ultras nancéiens et havrais, proches des supporters du FC Metz.

180 stadiers

Il y aura donc davantage de policiers même si le nombre n'est pas précisé. Il y aura des CRS supplémentaires, plus proches du stade et plus visibles pour rassurer les spectateurs. Le club a également mobilisé davantage de stadiers : 180 au lieu de 140 en temps normal. Une augmentation pas anodine pour Vincent Thiery, responsable de la sécurité de l'ASNL : 

Pour vous donner une idée, 180 stadiers, c'est l'effectif que l'on avait sur un gros match de Ligue 1. C'est assez conséquent pour recevoir le Havre un samedi après-midi."

Sur les contrôles en eux-mêmes, pas de nouveauté. Les stadiers réaliseront des palpations, sûrement plus poussées, demanderont l'ouverture des sacs des spectateurs. Il est d'ailleurs conseillé de venir sans sac et d'arriver au stade plus tôt que d'habitude. Les portes du stade seront ouvertes dès 12h30 ce samedi pour un coup d'envoi à 14 heures. Pour inciter le public à arriver plus tôt, 3.000 drapeaux tricolores seront donnés aux premiers spectateurs.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess