Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Droits TV, salaires... La Ligue 1 est au bord du gouffre

-
Par , France Bleu Gironde, France Bleu

Après l'échec Mediapro, Canal+ a décidé de rendre ses droits télé et demande un nouvel appel d'offres. La chaîne cryptée envisage de faire payer les téléspectateurs match par match.

Canal+ a décidé de rendre ses droits TV
Canal+ a décidé de rendre ses droits TV © Maxppp - PHOTOPQR/OUEST FRANCE/MAXPPP

Mais où va le football français ? Il est en tout cas au bord du gouffre. La descente aux enfers se poursuit un peu plus chaque mois. Mardi soir, Canal+ a annoncé que le chaîne rendait ses propres droits TV pour diffuser la L1, c'est-à-dire deux matchs par chaque journée. Un énorme coup dur pour la Ligue 1 après la fin du contrat avec Mediapro. 

C'est simple, début février, la L1 n'aura officiellement plus de diffuseur et il n'y aura notamment plus aucune rentrée d'argent pour les clubs. La chaîne cryptée, qui est vue aujourd'hui comme le sauveur du football français, veut un nouvel appel d'offres et ne souhaite pas reprendre directement les droits TV de Mediapro. L'objectif de cette manœuvre pour Canal+ est de mettre à un gros coup de pression aux instances du football français et aux clubs afin d'obtenir le meilleur prix possible.

En attendant, la chaîne cryptée émet l'idée de proposer l'achat au match, journée par journée, pour le téléspectateur. L'essentiel de l'argent serait ensuite reverser aux clubs. C'est une solution pour éviter la diffusion gratuite de la L1.  

Cette décision est une véritable catastrophe pour les clubs. Ils n'avaient vraiment pas besoin de ça. D'ailleurs ce mardi après une réunion avec l'UNFP, le syndicat des joueurs, et la Ligue Professionnel de Football, un appel a été lancé auprès des joueurs pour les encourager à baisser leur salaire pour aider les clubs. Un appel qui est loin de faire l'unanimité puisque beaucoup de joueurs considèrent que ce sont les clubs qui se sont mis dans cette situation, tout seuls, avec Mediapro. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess