Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

EA Guingamp : une belle saison, un Beauvue

-
Par , France Bleu Breizh Izel

France Bleu Breizh Izel fait le bilan foot 2014/2015 en Basse-Bretagne. En Avant de Guingamp a terminé 10e de Ligue 1, s'est hissé en 16e de finale d'Europa League et en demi-finale de Coupe de France

L'équipe d'En Avant de Guingamp sur le tarmac de l'aéroport de Kiev
L'équipe d'En Avant de Guingamp sur le tarmac de l'aéroport de Kiev © Radio France - Thomas Lavaud

La saison en 5 matches **

18/09/14. 1e journée Europa League. AC Fiorentina – Guingamp : 3-0

Le stade de Roudourou a accueilli la Coupe d'Europe
Le stade de Roudourou a accueilli la Coupe d'Europe © Radio France - Thomas Lavaud

Cinq ans après, En Avant est de retour en coupe d'Europe.

L’équipe à bien changé par rapport à celle qui a remporté la coupe de France. Yatabaré est parti. Guingamp accueille S. Marveaux et trois Danois : Lössl, Jacobsen et Schwartz.

Le premier match de la phase de poule offre un déplacement à Florence, contre l’équipe la plus forte du groupe. Loin devant les Biélorusses du Dynamo Minsk et les Grecs du PAOK Salonique.

Malgré un début de match intéressant, Guingamp concède l’ouverture du score juste après la demi-heure de jeu, puis perd Mustapha Diallo juste après sur un deuxième carton rouge. Le score final de 3-0 est assez logique.

**

26/10/14. 11e journée L1. Guingamp – Nice : 2-7

Sur la scène européenne, la fête est belle. Mais le retour sur la scène française est toujours compliqué.

Cette débâcle contre Nice intervient trois jours après un déplacement en Biélorussie. Des erreurs grossières en défense offrent la victoire sur un plateau à l’adversaire. Nice marque sept buts en 58 minutes, et son Brésilien Carlos Eduardo est l’auteur de cinq d’entre eux.

C’est la 5e défaite en six matchs au Roudourou, l’entraîneur Jocelyn Gourvennec présente ses excuses, En Avant est lanterne rouge.

eag nice web 1

eag nice web 2

**

03/12/15. 16e journée L1. Guingamp – Caen : 5-1

Quasiment qualifié pour les 16e de finale d’Europa League, Guingamp vit toujours un championnat chaotique. En Avant est dernier, et sa dernière prestation (0-2 à Evian TG) a encore été mauvaise.

Gourvennec décide alors de faire appel aux joueurs garants de l’esprit guingampais. Lévêque, Diallo, Mathis et Giresse, qui ont connu En Avant en National quatre saisons plus tôt, sont titulaires face à Caen. L’ailier Beauvue est replacé en pointe, à cause notamment de la blessure de Marveaux et parce que Schwartz ne convainc pas.

Beauvue marque deux fois ce soir-là. A ses côtés, Mandanne, qui n’avait marqué qu’une seule fois lors de seize derniers mois, inscrit lui aussi un doublé.

De décembre à février, En Avant remporte sept de ses dix matchs de L1, dont un notable succès 1-0 contre le PSG. Guingamp ne sera plus jamais relégable, et se hissera même jusqu’à la 8e place, à l’issue de la 26e journée.

**

19/02/15. 16e finale aller Europa League. Guingamp – Dynamo Kiev : 2-1.

L’esprit libre en championnat, Guingamp peut se concentrer sur l’Europa League, où il affronte une légende du football européen en 16e de finale.

En Avant s’est qualifié en l’emportant 2-1 dans le bouillant stade Toumba de Thessalonique, lors de l’ultime journée de la phase de poule. En coulisses, tout le monde jubile à l’idée d’avoir fait taire ceux qui émettait des doutes sur la capacité d’En Avant a soutenir la comparaison avec des adversaires rompus à l’Europe.

Le match aller, au Roudourou, est tendu. Le Dynamo confisque le ballon et ouvre logiquement le score en première période. Mais les Ukrainiens vont perdre deux joueurs, expulsés. Guingamp marquera deux fois en deuxième mi-temps par Diallo et Beauvue.

Insuffisant pour se qualifier au retour. En Avant affronte un adversaire très remonté, et est éliminé en s’inclinant 3-1.

Le match a été marqué par son interruption pendant une dizaine de minutes. Des spectateurs ukrainiens ont envahis un virage de la piste d’athlétisme du stade olympique de Kiev pour faire fuir la vingtaine de supporters guingampais présents au match, contre l’avis du Quai d’Orsay.

ea guingamp coupe d'europe web

**

07/04/15. ½ finale Coupe de France. Auxerre – Guingamp 1-0

Ce mardi soir, Guingamp joue sa dernière chance de pimenter sa fin de saison. Eliminé de la coupe d’Europe, au chaud dans le ventre mou de la Ligue 1, En Avant est dans la peau du favoris avant cette demi-finale à Auxerre, club de Ligue 2.

Et Guingamp n’arrivera pas à faire respecter la hiérarchie. A part un bon passage en début de seconde mi-temps, Guingamp passe au travers et est logiquement éliminé sur un but de l’ancien Vannetais Sammaritano.

Jocelyn Gourvennec, entraîneur d'En Avant de Guingamp, après la défaite (3-0) à Florence
Jocelyn Gourvennec, entraîneur d'En Avant de Guingamp, après la défaite (3-0) à Florence © Radio France - Thomas Lavaud

 

 

Epilogue

Claudio Beauvue, attaquant d'En Avant de Guingamp, fait du pousse-pousse à Pékin
Claudio Beauvue, attaquant d'En Avant de Guingamp, fait du pousse-pousse à Pékin © Radio France - Thomas Lavaud

La saison fut belle : Meilleur championnat de Ligue 1 depuis la mythique saison 2002/2003. Une campagne européenne avec ce qu’il faut d’émotion pour s'en souvenir longtemps. Enfin, il s’en est fallu d’un match que Guingamp ne dispute une troisième finale de coupe de France en six ans.

Le bilan est nettement favorable, malgré quatre premiers mois compliqués où l’on a bien cru que l’accumulation des matchs (9 en 40 jours en novembre-décembre, 54 au final) aurait raison d’un effectif plus conséquent que l’an dernier, mais toujours assez limité.

Comme souvent, les grandes saisons se nourrissent des exploits d’un joueur. A 27 ans, Claudio Beauvue s'est révélé. Son repositionnement en attaquant a marqué le renouveau de Guingamp durant la saison, et le renouveau également de son compère de l’attaque Christophe Mandanne.

Beauvue ne sera plus là la saison prochaine. Mandanne peut-être pas non plus. Enfin, et surtout, Gourvennec n’a pas encore levé le voile sur son avenir. Le lendemain de fête de la coupe de France 2014 a été bien géré. C’est un nouveau lendemain de fête que le club va devoir gérer la saison prochaine.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess