Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dans les rues de Strasbourg, ce mardi soir.

Attaque mortelle à Strasbourg : ce que l'on sait de la fusillade qui a fait au moins trois morts et 12 blessés

Football DOSSIER : Mondial 2018 de football

Mondial 2018 : France-Luxembourg, pour faire un grand pas vers la qualification directe

dimanche 3 septembre 2017 à 3:00 Par Germain Arrigoni, France Bleu Occitanie et France Bleu

Les Bleus reçoivent le Luxembourg ce dimanche soir (20h45) à Toulouse. Après avoir repris la tête son groupe, l'équipe de France veut la garder et conforter son goal-average face à la lanterne rouge pour faire un grand pas vers la qualification directe pour la Coupe du monde 2018.

Antoine Griezmann, buteur face aux Pays-Bas
Antoine Griezmann, buteur face aux Pays-Bas © AFP - CHRISTOPHE SIMON

Les Bleus ont désormais leur destin en main. Au coup de froid suédois (revers 2-1) a succédé jeudi le triomphe face aux Pays-Bas (victoire 4-0), et l'équipe de France, parallèlement favorisée par le résultat de Bulgarie-Suède (3-2), a ainsi repris les commandes du groupe A, avec trois points d'avance sur les Scandinaves, quatre sur les Bulgares et six sur les Néerlandais.

Mais gare à un nouveau retournement de tendance. Le moindre faux pas pourrait ébranler cette confiance revenue voire coûter cher, notamment le rendez-vous du 7 octobre à Sofia, qui peut réveiller les démons de 1993 et s'annonce âpre puisque les Bulgares s'avèrent intraitables à domicile (quatre victoires en quatre matches).

Comparatif France - Luxembourg. - Visactu
Comparatif France - Luxembourg. © Visactu

Voilà pour les mathématiques et l'histoire. Et dans les notes individuelles, l'équipe de France a largement réussi sa rentrée.

"Une force offensive incroyable"

Antoine Griezmann, dont le statut de leader d'attaque se lézardait, l'a raffermi en répondant enfin aux attentes dans un grand match (ouverture du score, passe décisive, influence revenue). Il a été servi par Olivier Giroud, un ton en dessous car sans but mais dont l'efficacité en sélection ne peut être tout à coup remise en cause, même si Alexandre Lacazette se tient prêt le suppléer.

"On a une force offensive assez incroyable. Ça peut être très compliqué pour les équipes adverses", a savouré Samuel Umtiti, qui offre avec Laurent Koscielny et Raphaël Varane des garanties en charnière centrale. Une défense où le latéral droit Djibril Sidibé, qui suscite parfois des doutes, a livré son match-référence, contrairement à Layvin Kurzawa, la doublure de Benjamin Mendy à gauche.

Surtout, la jeunesse offensive a encore marqué des points, de la révélation Thomas Lemar (auteur notamment d'un doublé) au retour prometteur de Kingsley Coman, sans oublier le dernier quart d'heure tonitruant signé par Kylian Mbappé, auteur de son premier but pour sa 5e sélection. Sans oublier le jeune ailier Ousmane Dembélé, qui n'a pas été convoqué cette fois, ni l'expérimenté meneur Dimitri Payet (convalescent), ni Anthony Martial, au très fort potentiel.

  - Visactu
© Visactu -

Calendrier favorable

Il existe trois scénarios alors qu'il reste trois matches aux Bleus à disputer pour décrocher le sésame pour le Mondial 2018 en Russie :

  • une qualification directe en terminant en tête du groupe,
  • une 2e place pour passer par la case barrages,
  • toute autre place serait synonyme d'élimination.

Chaque équipe a encore trois matches à disputer, soit neuf points à prendre. Le groupe de Didier Deschamps aura l'occasion de soigner sa différence de buts face au modeste Luxembourg, dès dimanche au Stadium de Toulouse, avant un dernier tour de piste en octobre (voyage en Bulgarie, réception du Bélarus). La Suède, elle, s'en va défier le Bélarus dimanche, puis accueillera le Luxembourg et bouclera ses éliminatoires par un déplacement aux... Pays-Bas.

C'est dire si le calendrier est favorable aux Bleus en vue de l'unique place directement qualificative. Ce n'est pas rien : depuis 1986, ils n'ont terminé qu'une seule fois à la première place d'éliminatoires de la Coupe du monde (pour aller au Mondial 2006).

  - Visactu
© Visactu -

Notre dossier Mondial 2018