Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football DOSSIER : Coupe de France de football

Coupe de France - 8e tour : l'ASF passe près de l'exploit mais s'incline face à Auxerre en prolongation (1-2)

samedi 2 décembre 2017 à 12:59 - Mis à jour le samedi 2 décembre 2017 à 22:00 Par Olivier Roché, France Bleu Saint-Étienne Loire

Deux divisions séparaient l'ASF Andrézieux-Boutheon et l'AJ Auxerre. Un écart qui ne sait jamais fait sentir durant les 120 minutes de ce 8e tour de Coupe de France. Les Rouges passent près de l'exploit mais leur histoire est déjà belle. Cette équipe a prouvé qu'elle pouvait aller loin.

La défense ligérienne a bien résisté avant de craquer en prolongation face à Auxerre
La défense ligérienne a bien résisté avant de craquer en prolongation face à Auxerre © Maxppp - maxppp

Malgré le froid le stade était bien rempli

Le président de l'ASF Andrézieux-Boutheon, Christophe Perreira savait que ce match allait accoucher d'un record d'affluence. Plus de 3000 personnes ont bravé le froid pour venir soutenir leur équipe face à l'AJ Auxerre. Malgré cette affluence, le public n'était pas forcément tout le temps à faire du bruit, sauf lors des grandes envolées de leur équipe. Le froid poussait surement les supporters à se blottir.

L'ASF rivalise avec les pros

Cette équipe de l'ASF Andrézieux-Boutheon a montré de nombreuses qualités et prouvé qu'elle pouvait accéder à l'échelon supérieur, en National. Il fallait le savoir que deux divisions séparaient les deux protagonistes de ce 8e tour de Coupe de France. Ce sont d'ailleurs les ligériens qui entament le mieux le match avant de passer, pendant un temps, la domination à l'AJ Auxerre et c'est d'ailleurs sur cette phase que les Iconais ouvre la marque grâce à par Sane (15')

Mais la force du groupe ligérien se voit moins d'une minute plus tard lorsque Spano égalise. Le match est lancé. Très peu de temps mort dans cette partie, deux équipes qui veulent marquer à nouveau et le plus vite possible mais c'est sur ce score de 1-1 qu'est sifflé la pause.

Une seconde période un peu folle

On a tremblé durant la suite de la rencontre et ce fut parfois insolite. Le gardien andrézien, Markut, s'illustre à plusieurs : en interceptant un centre de Polomat ou encore en déviant la frappe de Sané sur le poteau, une frappe qui aurait pu sceller plus tôt le sort des ligériens. Juste après, le match interrompu...pour cause de panne d'éclairage.

Une interruption qui ne dure que quelques minutes et la partie reprend là où elle s'est arrêtée. Les remplaçants (Kaye, Vacheron et Barge) font du bien au collectif andrézien et amène de la fraîcheur offensive. C'est d'ailleurs Kaye qui se fait faucher dans la surface. L'arbitre désigne le point de pénalty et c'est clairement le tournant du match. Il reste moins de dix minutes et Spano a, peut-être, le but de la qualification. Mais son tir est mal exécuté et le gardien Auxerrois se couche du bon côté. Après une dernière grosse frayeur, on se dirige vers la prolongation.

Les 30 dernières minutes amènent leur lot de suspens, de crampes et de belles occasions. Les Rouges donnent tout physiquement, Amieux et Bazin sont perclus de crampes mais les Rouges ont des raisons d'espérer car malgré les coups de boutoir auxerrois, la défense tient...jusqu'à la 115e minute où Sangaré bien servi en profondeur, crucifie l'ASF. Malgré tout, les rouges ne baissent pas les bras. Cinq minutes un peu folle où les hommes de Revelli ne passent pas loin de l'égalisation et où ceux de Gillot sont proches de tuer le match avec un troisième but. Rien de tout ceci n'arrive et l'ASF s'incline avec les honneurs face à l'AJ Auxerre (1-2) et ne poursuivra pas l'aventure en Coupe de France. En espérant que ce match ne laisse pas trop de trace dans les jambes pour la suite du championnat de National 2.

ASF - AJA, le résumé

Revelli : "je vois les détails"

Romain Revelli réagit à la défaite de son équipe

ASF - AJA, le direct